Goldwasser Exchange

+32 (0)2 533 22 40
Du lundi au vendredi de 8h30 à 18h

Accès client

AEG Power Solutions franchit une nouvelle étape dans sa restructuration

Réunis en assemblée générale le 5 janvier, les détenteurs de l’emprunt obligataire 3W Power SA (4% - 2019) ont approuvé à une large majorité l’ensemble des points à l’ordre du jour.

Il s’agissait principalement d’autoriser la capitalisation et le report du paiement des intérêts à l’échéance de l’emprunt, et de permettre au groupe d’obtenir de l’argent frais de ses actionnaires existants. Une précédente réunion, organisée le 15 décembre, n’avait pas pu délibérer valablement faute d’un quorum suffisant.

La filiale allemande sous la protection contre la faillite

3W Power SA chapeaute AEG Power Solutions, un fabricant et fournisseur de solutions d’électronique de puissance couvrant l’ensemble des besoins en matière d’alimentation électrique (UPS et onduleur, stockage d’énergie par batteries…) d’une clientèle industrielle. Il est présent à travers le monde avec des sites principaux en Allemagne, en Espagne, en France, à Singapour et en Chine.

Le 22 novembre dernier, la filiale germanique, AEG Power Solutions GmbH s’est placée sous la loi de la protection contre la faillite. But de la manœuvre : se protéger de ses créanciers, pour pouvoir implémenter une profonde restructuration du groupe, en le recentrant sur ses activités de base. Or, c’est la division allemande qui garantit le paiement des intérêts et le remboursement de l’obligation 3W Power SA (4% - 2019). La mise en œuvre du processus de restructuration nécessitait donc d’amender certaines clauses de l’emprunt.

Liquidités renforcées

Le feu vert des obligataires permet d’augmenter ‘sensiblement les liquidités de l’entreprise du groupe pour l’exercice fiscal 2017’, s’est félicitée la société holding.

Le groupe a confirmé sa prévision d’un chiffre d’affaires de l’ordre de 160 millions d’euros cette année et de 180 millions en 2018. Il s’estime capable de réaliser une marge de son excédent brut d’exploitation (marge d’Ebitda) de 10%, après la mise en œuvre des mesures d’économie et la restructuration de la filiale allemande.

La marge d’Ebitda mesure la rentabilité d'exploitation d'une entreprise exprimée en pourcentage de son chiffre d’affaires. Elle était de -0,4% à la fin septembre au niveau du groupe, selon le communiqué des résultats trimestriels.

Risque important

Sur le marché obligataire, l’emprunt 3W Power SA (4% - 2019) a gagné quelques points depuis le 5 janvier, mais les prix restent confinés à des niveaux historiquement bas. L’obligation est disponible aux alentours de 43% du nominal, propulsant le rendement à des niveaux stratosphériques. Dès lors, la prudence est de mise puisqu'un rendement élevé implique une prise de risque plus importante.