Goldwasser Exchange

+32 (0)2 533 22 40
Du lundi au vendredi de 8h30 à 18h

Accès client

Virgin Media sur le marché primaire en livre sterling, avec un coupon de 5% durant 10 ans

La perspective de voir le Royaume-Uni quitter l’Union européenne et la volatilité de sa devise n’ont visiblement pas eu d’effet négatif sur l’activité du marché primaire « High Yield » libellé en livre sterling, en ce début d’année.

Selon Bloomberg, le compartiment est en passe d’enregistrer le meilleur mois de janvier de son histoire en termes de nouvelles émissions, avec déjà 1,8 milliard de dettes émises en livre sterling sur les trois semaines arrêtées au 20 janvier.

Pour rappel, la catégorie « High Yield » (à haut rendement ou encore spéculative) regroupe les emprunts dont le rating est inférieur ou égal à « BB+ » chez Standard & Poor’s et chez Fitch et « Ba1 » chez Moody’s.

Ce regain d’activité peut s’expliquer par un effet de rattrapage, après la période de calme qui a suivi le vote des Britanniques en faveur du Brexit, a expliqué un analyste à Bloomberg. Il souligne également que parmi les émetteurs qui se sont risqués sur le marché primaire (ces derniers jours) certains sont peu exposés à l’évolution de la devise britannique, à l’instar de Virgin Media.

Un rendement annuel de 4,87%

L’opérateur télécom, actif au Royaume-Uni, a collecté 675 millions de livres sterling (+/- 579 millions d’euros au cours actuel) à rembourser au plus tard en avril 2027. Négociable par coupure(s) de 100.000 en nominal, l’obligation est disponible dans les premiers échanges sur le marché secondaire à 101%, correspondant à un rendement de 4,87%.

Comme c’est souvent le cas avec ce genre d’emprunt, l’émetteur dispose toutefois de la faculté de rembourser sa dette par anticipation. Le prochain « call » est fixé en avril 2022, à 102,5%. Dans cette hypothèse, le rendement est de 5,2%.

Cette tranche obligataire, notée « BB- » chez Standard & Poor’s, a été émise par Virgin Media Secured Finance Plc, un véhicule de financement de Virgin Media. Cette dernière, filiale du géant américain Liberty Global, propose des services de téléphonie fixe et mobile, l’internet à large bande et la télévision au Royaume-Uni.

Virgin Media revendique une position de leader dans son secteur, avec 3 millions de clients en téléphonie mobile, 5,7 millions d’abonnés au câble ou encore 50.000 entreprises connectées. Son chiffre d’affaires a été de 4,62 milliards de livres sterling en 2015 et son résultat d’exploitation de 377,5 millions.

Ses derniers résultats trimestriels sont disponibles à la rubrique « Investisseurs » de son site internet.

Sources

U.K. high yield issuance undeterred by Brexit in record comeback (Bloomberg)

Les communiqués de Virgin Media