Goldwasser Exchange

+32 (0)2 533 22 40
Du lundi au vendredi de 8h30 à 18h

Accès client

Le moment de se positionner sur la dette ukrainienne ?

Ce vaste pays, le deuxième d’Europe par sa superficie est enlisé dans un conflit avec son voisin russe. Les accords de Minsk signés en février 2015 qui étaient censés mettre un terme au conflit sont au point mort.

Malgré la guerre, certains signaux indiquent que le pire est passé pour l’économie ukrainienne. Fin Janvier, le producteur et exportateur d’huile de tournesol Kernel Holding a été la première société ukrainienne depuis 2013 à faire appel au marché des capitaux. Kernel a toutefois dû mettre le prix pour séduire les investisseurs, puisque le rendement à l'émission est ressorti à 8,87%, sur base d'un pricing réalisé à 99,50% du nominal et d'une maturité égale au 31 janvier 2022. Après avoir restructuré sa dette en 2015 avec l’aide du fonds monétaire international, l’économie de cet état qui dans le passé était rattaché à l’URSS est en train de se redresser.

Après deux années de récession, le pays a bénéficié d’une croissance de 1,8% en 2016. Selon la banque centrale, l’économie du pays devrait croître de 2,8 % en 2017. Ce taux a même été revu récemment à la hausse. Ses ressources naturelles tournent beaucoup autour de l'agriculture (tournesol, noix, bettraves à sucre,  etc..) et des ressources minières (fer, acier, uranium, potasse, etc..). Les sols ukrainiens sont réputés pour être parmi les plus féconds d’Europe et ceux-ci sont situés à l’ouest du pays et donc relativement protégés des conflits sur le front est du pays.  

Cette embellie sur le front de la croissance et le succès de l’émission de Kernel pourraient permettre à d’autres sociétés locales de faire appel au marché obligataire. D’après certaines sources, Ferrexpo le producteur de fer, cotée sur la bourse de Londres envisage le lancement d’une émission pour 750 millions de dollars. En attendant, les investisseurs confiants dans l’économie du pays peuvent notamment se positionner sur l'obligation de Kernel qui s'échange proche du pair ou sur des obligations d’Etat libellées en dollar américain. Celles-ci offrent un rendement de 7,50% à 2 ans ou 8,50% sur 10 ans