Goldwasser Exchange

+32 (0)2 533 22 40
Du lundi au vendredi de 8h30 à 18h

Accès client

3 obligations bancaires en euro et sous le pair

Ce vendredi, Oblis épingle trois obligations bancaires qui se traitent sous le pair et qui sont libellées en euro.

A noter cependant que ces trois emprunts sont de type subordonné. N'hésitez pas à consulter notre article sur le rang de subordination pour de plus amples détails.

Banque Fédérative du Crédit Mutuel 1,875% 04/11/2026 SUB

La Banque Fédérative du Crédit Mutuel propose un emprunt subordonné au taux annuel de 1,875% et échéant le 04/11/2026.

Sur base d’un cours de 95,74%, le rendement est porté à 2,38% pour ce titre à la coupure de 100.000 euros.

L’agence de notation S&P place l’emprunt dans la catégorie investissement, avec un rating de BBB.

La banque Fédérative du Crédit Mutuel, dont le coeur de métier est la banque de détail, est majoritairement détenue par la Caisse Fédérale de Crédit Mutuel.

Selon les chiffres arrêtés fin décembre, elle a réalisé l’année dernière un produit net bancaire (l’équivalent du chiffre d’affaires pour une entreprise non bancaire) de 9,83 milliards d’euros et employait 45.500 personnes. Elle disposait par ailleurs de 2.575 points de vente et servait 16,9 millions de clients.

BNP Paribas 2,25% 11/01/2027 SUB

La banque BNP Paribas a pour sa part émis une obligation subordonnée au coupon de 2,25%, remboursable dans un peu moins de 10 ans.

Elle offre un rendement de 2,55% compte tenu d’un cours d’achat de 97,46%.

Notée BBB+ par S&P, dans la catégorie investissement, l’emprunt se traite dès 100.000 euros en nominal.

Le groupe BNP Paribas compte plus de 192.000 collaborateurs et est implanté dans 74 pays. Il a clôturé l'année 2016 sur un résultat net de 7,70 milliards d'euros, en progression de 15,1% par rapport à 2015.

Deutsche Bank 2,75% 17/02/2025 SUB

L’investisseur peut tabler sur un rendement de 2,91% via l’acquisition de l’obligation de la première banque allemande Deustche Bank d’une maturité égale au 17/02/2025 et au coupon de 2,75%, vu son prix de 98,88%.

Standard & Poor’s place cet emprunt subordonné dans la catégorie spéculative, avec un rating BB+.

La coupure de négociation est fixée à 1.000 euros.

Deutsche Bank, confrontée depuis plusieurs mois à une quantité importante de litiges et d'amendes, a essuyé une perte nette de 1,36 milliard d'euros au terme de son exercice 2016. Bien que les derniers résultats soient négatifs, ils sont cependant en progression en comparaison à la perte de 2015 portée à 6,77 milliards d'euros.