Goldwasser Exchange

+32 (0)2 533 22 40
Du lundi au vendredi de 8h30 à 18h

Accès client

La valeur de la semaine : Anglogold

Fondée en 1999, Anglogold Ashanti est une société minière sud-africaine spécialisée dans l’extraction et la production d’or, disposant de 17 sites d’exploitation dans quatre régions du monde : l’Afrique du Sud, l’Afrique continentale, l’Asie australe et les Amériques. La compagnie minière fabrique également de l’acide sulfurique, de l’argent et de l’uranium.

Anglogold a produit l’année dernière 3,628 millions d'onces d’or, ce qui la place dans le trio des trois plus grands producteurs d’or au monde, rivalisant avec des entreprises comme Barrick Gold, Newmont Mining ou encore Goldfields.

L’entreprise sud-africaine Anglogold a également réalisé en 2016 un bénéfice de 111 millions de dollars sur ses seules activités de production, contre une perte de 73 millions un an avant. Elle a doublé son free cash-flow (l’argent librement disponible) à 278 millions et réduit sa dette nette à 1,92 milliard (2,2 milliards fin 2015).

Du côté des actions

Cotée en Bourse, à Johannesburg, mais également à Wall Street, l’action Anglogold a touché l'été dernier un niveau qu’elle n’avait plus atteint depuis avril 2013, profitant de l’effet conjugué de la remontée du prix de l’or et d’une baisse du rand sud-africain, du peso argentin et du réal brésilien par rapport au dollar. Les coûts de production d’AngloGold sont majoritairement libellés dans ces devises tandis que le prix de vente de l’or est exprimé en dollar.

En outre, la compagnie aurifère a décidé de reprendre le versement d’un dividende après trois années d’interruption. Et elle compte désormais redistribuer 10% de son free cash-flow, tout en réalisant des investissements nécessaires au réapprovisionnement de ses réserves d’or, a-t-elle précisé.

Du côté obligataire

Sur le plan obligataire, Anglogold a remboursé l’année dernière par anticipation son emprunt à maturité 2020 et offrant un coupon de 8,5%, afin de réduire ses coûts de financement.

Anglogold reste présent sur le marché de la dette avec notamment cet emprunt à échéance 15 avril 2040 et au coupon de 6,5%. L’obligation, notée « BB+ » dans la catégorie « High yield » chez Standard & Poor’s, peut être achetée par coupures de 1.000 dollars à 101,50% du nominal, soit un rendement 6,37%. Bon à savoir : le coupon étant versé en avril et en octobre de chaque année, les intérêts courus à débourser sont limités à quelques jours.

Enfin, en se positionnant sur une obligation Anglogold (ou un autre titre d’une société active dans le secteur), l’investisseur s’expose à l’évolution du prix de l’or.

Le prix du métal jaune a été soutenu ces derniers jours par son statut de valeur refuge, les investisseurs cherchant à se prémunir contre le risque politique lié à l’élection présidentielle en France ou encore les tensions entre les États-Unis et la Corée du Nord. En parallèle, les dernières statistiques américaines et les difficultés rencontrées par Trump pour mettre son programme d’investissements en œuvre ont réduit les attentes d’une hausse des taux de la Fed en juin, réduisant l’attrait comparatif du dollar par rapport au métal jaune.

Sources

AngloGold to Resume Dividend as Gold Price Aids Profit Swing (Bloomberg)

Les communiqués d’AngloGold