Goldwasser Exchange

+32 (0)2 533 22 40
Du lundi au vendredi de 8h30 à 18h

Accès client

La classification des risques chez Goldwasser Exchange

L’équipe de Goldwasser Exchange a élaboré une méthode innovante de classification des placements obligataires en fonction du risque estimé que ces derniers font peser sur les capitaux investis en EUR. Ce classement comporte 5 classes de risque allant de 1 pour les produits les moins risqués à 5 pour les produits les plus risqués.

A la différence d’une agence de notation, Goldwasser Exchange ne procède à aucune analyse  financière, juridique ou fiscale des sociétés émettrices d’instruments financiers. Ce système se base uniquement sur les caractéristiques intrinsèques propres à chaque placement obligataire pour en extraire certaines indications en matière de risque.

Cette méthode de classement se caractérise par son dynamisme. En effet, cette dernière a été élaborée en vue de tenir compte de l’évolution de certaines données variables afférentes aux placements obligataires (rendement et maturité). Le but est d’attribuer à chaque placement obligataire une classe de risque qui ne soit pas figée mais qui puisse, dans une certaine mesure, tenir compte de l’évolution des marchés (pour plus de détails, voir la rubrique Exemple).

La conception de cette méthode part du principe que pour minimiser les risques de non récupération d’un capital investi en EUR, il convient d’éviter les placements obligataires qui cumulent plusieurs facteurs de risque.

En matière de placement obligataire, trois critères doivent particulièrement (mais non exclusivement)  attirer l’attention de l’investisseur :

  • Le rendement : en comparant le rendement d’une obligation particulière avec les rendements proposés par des émetteurs jugés de première qualité (par exemple, des états stables ou des organismes supranationaux), il est possible de se faire une bonne idée de l’ampleur de la prime de risque liée à l’instrument financier examiné. L’ampleur de cette prime permet d’évaluer la confiance que place le marché dans un émetteur. Une prime élevée dénote habituellement une certaine méfiance du marché vis-à-vis de l’émetteur et de sa capacité à honorer ses engagements ; à l’inverse, une prime de risque faible signifie généralement que le marché ne remet pas en cause la bonne fin des engagements pris par l’émetteur. L’étude du rendement permet donc d’intégrer la perception du marché en ce qui concerne la qualité de crédit d’un émetteur.
  • La durée : plus un placement obligataire est long, plus l’investisseur risque de se retrouver contraint de s’en défaire avant l’échéance. Dans cette hypothèse, l’investisseur n’aura, en principe, d’autre solution que de solliciter le marché secondaire pour liquider son investissement. A cette occasion, l’investisseur pourrait ne pas être mesure de récupérer l’intégralité du capital investi, soit parce que le titre est peu liquide ou bien encore parce que le cours de l’obligation a chuté. Semblable chute pourrait par exemple résulter d’une actualité défavorable à l’émetteur et/ou d’une simple hausse des taux d’intérêt. La durée constitue donc un élément important car elle permet de mesurer l’exposition d’un investisseur à des facteurs de risque tels que l’illiquidité, la volatilité ou encore le risque d’intérêt.
  • La devise : lorsqu’un placement obligataire est effectué dans la monnaie de référence de l’investisseur - par hypothèse l’Euro -, les revenus issus de ce placement ainsi que le capital récupéré à l’échéance ne devront pas faire l’objet d’une conversion. Par contre, lorsqu’il est réalisé dans une autre devise que l’EUR, le placement sera en principe soumis au risque supplémentaire de baisse du cours de la devise dans laquelle on investi ; la valeur du capital qui sera récupérée à l’échéance du placement pourrait s’en trouver impactée. La devise doit donc également être prise en compte afin de déterminer si oui ou non l’investisseur est exposé au risque de change.

Sur la base des critères décrits ci-dessus, la classification des placements obligataires est opérée selon la matrice suivante :

  EUR Court Terme EUR Long Terme Devise Court Terme Devise Long Terme
Rendement très faible 1 2 2 3
Rendement faible 2 3 3 4
Rendement moyen 3 4 4 5
Rendement élevé 4 5 5 5
Rendement très élevé 5 5 5 5

Le rendement est l’élément central du système de classification des placements obligataires. Cet élément suffit à placer un instrument financier dans la classe de risque la plus élevée. Cela s’explique par le fait que le rendement reflète, entre autres, la qualité de crédit de l’émetteur, ce qui constitue l’élément central de toute démarche d’évaluation du risque d’un placement obligataire. Les critères liés à la devise et à la durée d’investissement sont quant à eux plutôt considérés comme des facteurs aggravants.

Dans la mesure où le système de classification mis en place par Goldwasser Exchange se base sur des données par définition évolutives (rendement, maturité), il est parfaitement concevable qu’un même placement obligataire passe d’une classe de risque à une autre en fonction de l’évolution des marchés.

Prenons l’exemple d’un émetteur qui ferait l’objet d’une actualité défavorable engendrant une diminution significative du prix des obligations émises par ce dernier. Cette diminution du cours entrainerait mécaniquement une augmentation du rendement lié à cette obligation (pour de plus amples explications concernant ce mécanisme voir le rendement de l'obligation). Cette augmentation du rendement pourrait suffire à faire passer l’obligation de la catégorie "rendement faible" à "rendement moyen", ce qui aura nécessairement un impact sur sa classe de risque. De même, la maturité d’une obligation diminue à mesure que le temps passe. Il en résulte que lorsque la maturité de cette obligation passera en dessous d’un certain cap, le placement sera considéré comme un placement à court terme ce qui pourra également impacter la classe de risque du produit.

Il est précisé que la classification des instruments financiers opérée par Goldwasser Exchange ne tient pas compte des ratings attribués aux émetteurs par les agences de notation telle que Standard & Poors, Moody’s ou encore Fitch. Cette information est disponible sur simple demande auprès de votre délégué commercial et constitue également un excellent indicateur de la qualité de crédit de l’émetteur.

D’une manière générale, il est rappelé que le classement opéré par Goldwasser Exchange est donné à titre indicatif et ne dispense en aucun cas les utilisateurs de se tenir informé de l’évolution des marchés financiers et de multiplier les sources d’informations en ce qui concerne les placements qu’ils souhaitent réaliser.

Qu’entend-t-on par rendement "très faible", "faible", "moyen", "élevé" et "très élevé" ?

Afin de déterminer si le rendement d’un placement obligataire est "très faible", "faible", "moyen", "élevé" ou "très élevé", il sera procédé à une comparaison de ce rendement avec le rendement moyen d’une sélection d’obligation de première qualité libellées dans la même devise (ci-après "le rendement de référence").

Le rendement de référence se base plus précisément sur le rendement moyen d’un ensemble d’obligations sélectionnées par Goldwasser Exchange et présentant les caractéristiques suivantes :

  • Les obligations sélectionnées sont toutes libellées dans la même devise;
  • Elles disposent toutes d’un rating AAA;
  • Elles ont une durée inférieure à sept ans et leur terme est supérieur à deux ans.

L’ampleur de l’écart entre le rendement d’un placement obligataire et le rendement de référence (ci-après "le spread") déterminera dans quelle catégorie de rendement on se situe :

  • Rendement très faible : spread en-dessous de 1%
  • Rendement faible : spread entre 1% et 2%
  • Rendement moyen : spread entre 2% et 3%
  • Rendement élevé : spread entre 3% et 4%
  • Rendement très élevé : spread au-dessus de 4%

Qu’entend-t-on par placement à "court terme" et à "long terme"

Il est question de placement à court terme que pour les placements obligataires qui viendront à maturité dans les sept années à venir. Tous les autres placements obligataires doivent être considérés comme des placements à long terme.

Qu’entend-t-on par placement en devise

Seuls les placements obligataires libellés en euro seront considérés comme des placements en euro. Tous les autres placements obligataires seront considérés comme des placements en devises.

Exemple

En date du 30 janvier 2013, l’obligation LAFARGE S.A. 4,75% 2020 référencée sur notre site présentait un rendement de 3,839%. Cette obligation est libellée en EUR et dispose d’une maturité supérieure à sept ans.

Il s’agit donc d’un placement à long terme en EUR. En terme de rendement, cette obligation doit être comparée avec notre taux de référence en EUR qui s’élève au 30 janvier 2013, à 0,853%. L’écart entre le rendement de l’obligation LAFARGE S.A. 4,75% 2020 et le taux de référence est de 2,986%. On se retrouve donc dans la catégorie des obligations à rendement moyen.

Sur base de ce qui précède, on peut conclure qu’au 30 janvier 2013, le titre LAFARGE S.A. 4,75% 2020 constitue une obligation à long terme en EUR, disposant d’un rendement moyen. Selon le tableau repris ci-dessus, cette obligation devra être placée dans la classe de risque 4.

Compte tenu de la date d’échéance de ce titre (23/03/2020), il est toutefois prévisible que ce titre passera en classe 3 à compter du 23 mars 2013. En effet, à compter de cette date, cette obligation devra être considérée comme un placement à court terme vu que sa maturité deviendra inférieure à 7 ans. Il s’agira donc d’une obligation en EUR, à court terme, avec un rendement moyen, ce qui tombe dans la classe 3.

Pour terminer, il convient d’envisager l’hypothèse où le prix de cette obligation viendrait à baisser. Dans l’hypothèse où le prix passerait par exemple à 104 (au lieu de 105,590 au 30 janvier 2013), le rendement de l’obligation serait égal à 4,091% (au lieu de 3,839%). A taux de référence égal, le spread serait de 3,238% ce qui placerait ce titre dans la catégorie des obligations à rendement élevé. En tant qu’obligation en EUR à court terme disposant d’un rendement élevé, cette dernière sera placée dans la classe 4.

Avertissements importants

L’utilisation du système de classification interne des placements obligataires est soumis à l’acceptation sans réserve de l’intégralité des conditions générales relatives à l’utilisation du site Internet Oblis.be et, dont il est impératif de prendre connaissance.

Pour votre facilité, les dispositions spécifiques de notre système de classement des placements obligataires ont été reproduites ci-dessous. Cela ne dispense en rien l’utilisateur de prendre connaissance des conditions générales relatives à l’utilisation du site Internet Oblis.be dans leur intégralité.

Le système de classement de Goldwasser Exchange ne tient pas compte d’une série de facteurs susceptibles d’avoir un impact non négligeable sur la sécurité d’un placement obligataire, tels que par exemple le rating, la volatilité, la liquidité, les taux d’intérêt. Goldwasser Exchange ne procède pas non plus à une quelconque analyse financière, juridique ou fiscale des société émettrices d’instruments financiers soumises au système de classification.

Le lecteur déclare avoir compris et accepté les limites du système de classement mis en place par Goldwasser Exchange et renonce irrévocablement à en contester la validité ou le bien fondé ultérieurement.

L’indicateur a pour but de donner une information claire et simple au lecteur d’Oblis, en ce qui concerne le niveau de risque des placements obligataires qui y sont mentionnés. Le lecteur reconnait toutefois être conscient du fait qu’aucune méthode de classement ne permet d’appréhender avec certitude le risque lié à un placement financier. Bien que Goldwasser Exchange ait apporté le plus grand soin à l’élaboration de son système de classement des placements obligataires, sa fiabilité ne peut en aucun cas être garantie et ce, notamment en raison du caractère par nature aléatoire de tout investissement en valeurs mobilières.

A toutes fins utiles, il est rappelé que Goldwasser Exchange ne garantit ni le capital, ni les rendements attendus des instruments financiers qui pourront être mentionnés sur le site, et ne peut être tenue responsable de la défaillance éventuelle de l’émetteur ou des ses éventuels garants. Le lecteur accepte expressément que ce principe s’applique peu importe la classe de risque dans laquelle ces derniers instruments financiers ont été placés.

Il est également rappelé que la classe de risque 1 ne signifie pas un investissement sans risque.

L’utilisateur déclare avoir été informé de ce que la classe de risque associée à un placement obligataire est susceptible d’évoluer dans le temps et ce, notamment en raison du fait que le système de classement se base sur des critères évolutifs tels que le rendement et la maturité.

Une partie des informations utilisées en vue de la classification des placements obligataires (notamment le cours des obligations) provient de tiers considérés par Goldwasser Exchange comme fiables. Goldwasser Exchange ne peut cependant pas en garantir la parfaite fiabilité et ne pourra en aucun cas être tenue responsable en cas de classement erroné d’un ou plusieurs placements obligataires, qui résulterait d’une mauvaise mise à jours des cours.

D’une manière générale, il est précisé que malgré un contrôle régulier des classes de risque affichées sur le site Oblis, il ne peut être exclu que la catégorie de risque afférente à un ou plusieurs placements obligataires soit, pour une raison ou pour une autre, momentanément erronée. Le site Oblis met toutefois à disposition des utilisateurs tous les outils lui permettant de vérifier lui-même l’exactitude des classes de risque mentionnées. L’utilisateur reconnait qu’il lui incombe de vérifier en dernière instance la classe de risque d’un produit et renonce irrévocablement et inconditionnellement à engager la responsabilité de Goldwasser Exchange du chef de toute erreur au niveau de la classification des placements obligataires, sauf en cas de faute intentionnelle qui lui serait imputable.

Le classement opéré par Goldwasser Exchange est donné à titre indicatif et ne dispense en aucun cas les utilisateurs de se tenir informés de l’évolution des marchés financiers et de multiplier les sources d’informations en ce qui concerne les placements qu’ils souhaitent réaliser.

Goldwasser Exchange se réserve le droit de modifier tout ou partie des éléments constitutifs de son système de classement avec effet immédiat et sans information préalable.