Goldwasser Exchange

+32 (0)2 533 22 40
Du lundi au vendredi de 9h à 17h30

Accès client

Chute des bourses: ruée des investisseurs sur les obligations de bonne qualité

Plongés dans l'incertitude des marchés, les investisseurs se tournent massivement vers des placements de bonne qualité. Au même titre que l'Or, le franc suisse ou encore le bund allemand, les obligations Corporate profitent tout autant de l'aversion au risque des investisseurs et deviennent, très prisées par ces derniers.

Pour preuve, le rendement annuel moyen proposé par les obligations Corporate américaines, dans la catégorie « Investment Grade », est descendu à 3,42%. Soit cinq points de base en dessous du précédent record atteint en novembre 2010.

Miné par les dettes des Etats et le ralentissement de la croissance, l'aversion au risque semble donc à son maximum depuis quelques semaines, c'est donc en toute logique que les rendements des obligations de bonne qualité, soient au plus bas.

De quoi, pourquoi pas, relancer un marché primaire actuellement au point mort. Les émetteurs bénéficiant de bons ratings de la part des agences de notation, pourraient ainsi se financer à des coûts beaucoup plus faibles, comparativement à il y a encore quelques semaines seulement.

Deux obligations qui profitent de l'aversion au risque des investisseurs

L'obligation de l’opérateur Telecom français France Telecom S.A. propose un rendement annuel sur 4 ans de 2,438%, pour un prix de 104,75% du nominal. Cette obligation a une maturité égale au 14/10/2015 et un coupon de 3,625 %. Une forte hausse du prix peut être constatée depuis début juillet, moment auquel l’obligation s’échangeait aux alentours de 102% du nominal.

L’obligation GDF Suez S.A offre pour sa part un rendement annuel de 2,795% sur 6 ans. Elle s’échange au prix de 99,75% du nominal, contre 96% début juillet.