Goldwasser Exchange

+32 (0)2 533 22 40
Du lundi au vendredi de 9h à 17h30

Accès client

SNS Bank NV: plus de 9% de rendement pour l'emprunt subordonné à échéance 2020

L’obligation SNS Bank NV d’une maturité égale au 26 octobre 2020 et au coupon de 6,25% est disponible sur le secondaire à 83,26% du nominal ce mercredi. Le rendement est dès lors porté à 9,36%.

L’emprunt, disponible par coupure de 50.000 euros, est noté « BB+ » chez Standard & Poor's et « Caa1 » chez Moody’s. SNS Bank NV bénéficie pour sa part d’un rating d’un cran supérieur chez S&P à « BBB » (perspective négative). Avec cet emprunt, l’investisseur doit être conscient qu’il s’agit d’une obligation « Lower tier 2 ». Concrètement, il s’agit d’une obligation subordonnée*, ayant notamment comme spécificité que le paiement de son coupon est obligatoire (il peut toutefois être reporté en cas de difficulté de la banque). Voilà par ailleurs ce qui explique la différence de notation entre l'emprunt sous revue et le rating de la banque

Pour plus d’informations sur ce type d'obligation, nous vous invitions à consulter nos articles de l’Oblis School, dédiés aux obligations subordonnées ainsi qu’aux obligations Lower Tier 2

== > Le groupe SNS Bank NV (Samenwerkende Nederlandse Spaarbanken) appartient au top 5 bancaire néerlandais. Il existe en tant que tel depuis 1987, suite au rapprochement de plusieurs caisses d’épargne, dont certaines ont vu le jour en 1817. L’institution financière rivalise avec Rabobank, ING ou encore ABN-Amro.

Au-delà des activités bancaires traditionnelles, les services proposés par l’établissement néerlandais couvrent le secteur de l’assurance ou encore les crédits hypothécaires. La clientèle est constituée pour l’essentiel de particuliers et de PME. En résumé, SNS Bank NV regroupe l'ensemble des activités de banques et d’assurances de SNS Reaal Groep, un groupe néerlandais de services financiers largement présent aux Pays-Bas. Coté à la Bourse d’Amsterdam, celui-ci a aussi occupé plusieurs fois la Une des journaux ces derniers mois.

Il faut dire que SNS a souffert de l’explosion de la bulle immobilière aux Pays-Bas et en Espagne. En corollaire, sa capacité à rembourser l’aide de 848 millions d’euros d’aides publiques reçus de l’Etat néerlandais durant la crise financière de 2008/2009 est mise à mal. Or cette somme doit en principe être reversée aux autorités pour la fin 2013. Pour arriver à ses fins, SNS travaille à la réduction de son portefeuille immobilier et envisage la cession de certaines activités. Le statut de banque systémique de SNS Bank n'arrange pas les choses. Du coup, c'est l'ensemble du secteur aux Pays-Bays mais aussi les autorités néerlandaises qui suivent la situation de très près.

En dépit de ces difficultés, SNS Reaal Groep a annoncé fin octobre avoir tout de même dégagé au troisième trimestre de l'année en cours un bénéfice net de 34 millions d’euros, dont les activités de la SNS Bank ont contribué positivement à hauteur de 44 millions d’euros. Vous pouvez consulter dans le détail les résultats à cette adresse ainsi que les chiffres clés du groupe.

 

Pour plus d'informations sur cette obligation, n'hésitez pas à contacter la Société de Bourse Goldwasser Exchange.