Goldwasser Exchange

+32 (0)2 533 22 40
Du lundi au vendredi de 8h30 à 18h

Accès client

Un coupon de 5% pendant trois ans pour la nouvelle obligation Piraeus Bank SA

Les observateurs l'attendaient avec une certaine inquiétude, mais l’emprunt obligataire de la banque grecque Piraeus Bank (Banque du Pirée) s’est finalement révélé être un large succès. L’institution financière n’avait plus sollicité le marché des capitaux depuis cinq ans, en raison de la crise de la dette.

L’emprunt (échéance 27 mars 2017) a été sursouscrit six fois. Les investisseurs ont en effet rempli le carnet d’ordres à hauteur de 3 milliards d’euros pour une taille totale émise de 500 millions d’euros. La base d’investisseurs était largement diversifiée puisque composée de 240 investisseurs institutionnels répartis sur 25 pays.

Quant au rating, il n’aura visiblement pas rebuté les investisseurs. La Banque du Pirée est notée « Caa1 » chez Moody’s (perspective stable) et « CCC » (perspective négative et stable) chez Standard & Poor’s et chez Fitch, ce qui en fait un émetteur « extrêmement spéculatif » avec en toile de fond « un risque de défaut important ».

Sur le plan des conditions à l’émission, le deal a finalement été conclu sur un prix de 99,660% du nominal et un coupon de 5%. Le rendement à l’émission atteint dès lors 5,125% (4,52% de plus que le taux midswap), contre une fourchette indicative de 5,25% à 5,50% à l’entame de l’émission.

Les obligations, au statut de dette senior non garantie et non subordonnée, sont disponibles par coupure de 100.000 euros.

Accès retrouvé au marché

« Cette transaction permet aux banques grecques de retrouver un accès au marché des capitaux, témoigne de l’ampleur de la confiance retrouvée des investisseurs dans les pays de la périphérie et indique que les autorités grecques sont en passe d’accéder aux marchés des capitaux » ont souligné les stratégistes de Royal Bank of Scotland cités par Bloomberg.

« Je ne pense pas que la Banque du Pirée aurait pu présenter pareille opération il y a un an, mais maintenant la situation dans la périphérie s’est considérablement améliorée » a renchéri Volker Marnet-Islinger, Head of Corporate Bond chez Deka Investment à Francfort.

Première banque grecque

Fondée en 1916 par un groupe d’armateurs, la Banque du Pirée se présente comme la première banque grecque avec une part de marché de 29% du total des dépôts et 30 en matière de prêts en Grèce. L’institution financière offre une gamme complète de services financiers à approximativement 7 millions de clients. Elle emploie 22.000 personnes dans 10 pays à travers le monde. Fin décembre, le total de ses actifs atteignait 92 milliards d’euros et les dépôts 54,3 milliards d’euros.

---
Sources :
Le site internet de Piraeus Bank SA
Greece Recovery Gains Momentum in First Bank Bank Bond Sale since 09