Goldwasser Exchange

+32 (0)2 533 22 40
Du lundi au vendredi de 8h30 à 18h

Accès client

Petrobras publie enfin ses résultats, la corruption a coûté plus de 2 milliards de dollars

Avec plusieurs mois de retard, Petrobras a finalement communiqué ses résultats audités portant sur l’ensemble de l’année 2014. Le groupe public brésilien enregistre une perte nette de 21,6 milliards de réals (7,1 milliards de dollars).

De ces résultats, les investisseurs attendaient surtout de connaître l’impact de la corruption généralisée (sur-facturations et rétro-commissions) qui éclabousse depuis plus d'un an l'entreprise, mais aussi les plus hautes sphères du pouvoir du pays.

Pour rappel, suite à ce gigantesque scandale sur lequel enquête toujours la justice, Petrobras n'avait plus été en mesure depuis le mois de novembre de proposer des résultats financiers validés par son auditeur externe, PriceWaterhouseCoopers.

C’est désormais chose faite. Sur une perte totale de 21,6 milliards de réals, la compagnie évalue à 6,2 milliards de réals (2,05 milliards de dollars) les préjudices liés à la corruption.

Surcoût de 3% sur les contrats

« L’affaire Petrobras » est le plus gros scandale de corruption de l'histoire du Brésil. Elle implique 27 entreprises sous-traitantes, regroupées au sein d’un cartel illicite, qui se répartissaient les marchés Petrobras en payant à tour de rôle des pots-de-vin à d'anciens directeurs de la compagnie en échange de contrats.

Selon l'enquête qui bat son plein, une partie de ces commissions était reversée à des personnalités politiques, en majorité des parlementaires, députés ou sénateurs, de la coalition de centre-gauche au pouvoir.

Pour évaluer les pertes liées à ce système généralisé de corruption, Petrobras a considéré que chacun des contrats signés avec les entreprises sous-traitantes lui avait coûté 3% de plus que leur valeur réelle (source AFP).

Notons que Petrobras a également annoncé des dépréciations d'actifs d'une valeur totale de 44,6 milliards de réals (14 milliards de dollars), en raison notamment du report de projets de raffineries. Pour une vue plus complète sur ces résultats, vous pouvez consulter les états financiers de Petrobras en cliquant ici.

Les emprunts obligataires en hausse

Cette publication permet aux investisseurs obligataires d’y voir plus clair, d’autant que la compagnie courrait le risque d’être mise en défaut sur des milliards de dettes en cas de non-publication de ses résultats d’ici la fin du mois d'avril.

Comme nous l’indiquions dans notre article du 17 avril dernier, les obligations Petrobras évoluent en forte hausse ces dernières semaines sur le marché secondaire.

Pour ne citer qu’un exemple, l’emprunt émis par Petrobras Global Finance 3% - 2019 avait touché un plus bas à 80% du nominal le 30 janvier dernier. Depuis, les investisseurs sont revenus à l’achat sur le titre qui se négocie désormais aux alentours des 93% du nominal.

Le rendement annuel de cette obligation négociable par coupures de 2.000 dollars reste proche des 5%. Elle bénéficie d’un rating « BBB- » chez Standard & Poor’s.

 

 

Sources

usinenouvelle.com, Petrobras estime à plus de 2 milliards de dollars ses pertes liées à la corruption

Libération, Petrobras: la corruption a coûté 2 milliards de dollars

Le Monde, La corruption a coûté près de 2 milliards d'euros à Petrobras