Goldwasser Exchange

+32 (0)2 533 22 40
Du lundi au vendredi de 8h30 à 18h

Accès client

Voici le détail des nouvelles obligations AB InBev

La méga-opération obligataire AB InBev s'est finalement clôturée hier soir sur un montant de 46 milliards de dollars (42,3 milliards d'euros). Voici le détails des nouvelles obligations.

Sans trop de difficulté, le groupe brassicole a bouclé ce qui représente le deuxième emprunt de l'histoire par son montant. Pour l’heure, le record de la plus grosse émission reste donc entre les mains de l’opérateur américain Verizon et ses 49 milliards de dollars levés en 2013.

AB InBev peut toutefois se targuer d'avoir suscité le plus important livre d'ordres jamais constitué.

En effet, dans un contexte boursier délicat, les investisseurs étaient à la recherche de placements de bonne qualité (Investment Grade) et ont sollicité massivement cette émission, puisque la demande était supérieure à 100 milliards de dollars.

L'intérêt massif du marché a d'ailleurs permis de réduire les rendements de 15 à 35 points de base par rapport aux indications initiales. A noter que les emprunts à 10 et 30 ans ont offert des rendements supérieurs de 160 et 205 points de base à ceux des bons du Trésor américains de maturité similaire.

 

Sept obligations

Le géant mondial de la bière basé à Leuven a ventilé ces 46 milliards de dollars en sept tranches.

A savoir :

  • 500 millions d’obligations remboursables en 2021, assorties d’un coupon variable.

A chaque fois, la coupure de négociation est fixée à 1.000 dollars, ce qui implique donc un risque de change. AB InBev, qui compte plus de 80 marques dont Budweiser, Stella et Corona, est noté A2 par Moody's et A- par Standard & Poor's. Le brasseur belgo-brésilien appartient donc à la catégorie des émetteurs bien notés (« Investment Grade »).

Source

Zonebourse, AB InBev lance sans difficulté un méga-emprunt de $46 milliards