Goldwasser Exchange

+32 (0)2 533 22 40
Du lundi au vendredi de 8h30 à 18h

Accès client

Un consortium emmené par Zeaborn et Bertram Rickmers rachète une division de Rickmers

Rebondissement dans le dossier du transporteur maritime Rickmers qui s’était déclaré insolvable en juin dernier, après avoir été lâché par son partenaire bancaire HSH Nordbank AG.

Un consortium incluant le groupe maritime Zeaborn, basé à Brême, et l’armateur de Hambourg, Bertram Rickmers (l’ancien propriétaire de la société en difficulté) a signé ce jeudi 7 septembre dernier un accord avec Rickmers Holding AG et d’autres sociétés du Groupe Rickmers, en vue de racheter à ces derniers, les activités de gestion de navires du groupe éponyme, dont les principales implantations sont situées à Hambourg, Singapour et Chypre.

Le but du consortium est « d’étendre les activités de gestion de navires et d’investir en vue d’une croissance future », peut-on lire dans le communiqué annonçant l’opération.

Le comité des créanciers de Rickmers Holding AG a déjà approuvé l’opération, ajoute le document. La transaction reste toutefois soumise à l’Office fédéral allemand des cartels.

Le montant exact de l’opération n’est pas connu, le communiqué évoquant seulement « un montant à deux chiffres en millions d’euros ».

L’accord prévoit également que le consortium reprenne plus tard les autres activités du Groupe Rickmers via la procédure d’insolvabilité.

Zeaborn, dirigé par l’entrepreneur Kurt Zech, n’est pas un inconnu pour Rickmers. En février, il lui avait par exemple racheté la division Rickmers Linie et, depuis la mise en route de la procédure d’insolvabilité, plusieurs navires.

Victime de la crise économique dans le secteur du transport de conteneurs, Rickmers a réalisé l’année dernière une perte de 341 millions d’euros pour un chiffre d’affaires de 483 millions. Il employait alors 2.100 personnes et exploitait 114 navires.

Sur le marché obligataire, l’annonce n’a pas modifié fondamentalement les prix de l’obligation Rickmers Holdings (8,875% – 2018). Son cours indicatif acheteur est de l’ordre de 2,56% du nominal.