Goldwasser Exchange

+32 (0)2 533 22 40
Du lundi au vendredi de 8h30 à 18h

Accès client

Tensions sur les marchés, comment se protéger ?

On assiste depuis une dizaine de jours à un regain de tensions sur les bourses et marchés obligataires, entrainant une volatilité accrue des titres financiers et une baisse généralisée des cours.

Plusieurs raisons peuvent expliquer cette tendance. On pense notamment aux doutes des investisseurs sur les capacités de l’administration Trump à faire passer la réforme fiscale promise, soit un allègement de la fiscalité sur les entreprises. La concrétisation de cette promesse, qui avait contribué à faire monter les marchés, se fait en effet toujours attendre, un an après le résultat des élections.

Un autre facteur à prendre en compte réside dans la publication récente des résultats financiers trimestriels de nombreuses entreprises, dont certains décevants ont non seulement plombé les sociétés-mêmes mais également leur secteur entier.

Les tensions géopolitiques actuelles, en Espagne et en Arabie saoudite notamment, les prévisions revues à la baisse pour certaines grands groupes ou encore des projets importants qui sont tombés à l’eau (l’abandon du projet de fusion entre T-Mobile US et Sprint en est un exemple), ont également impacté les marchés financiers ces derniers jours.

En conséquence, on assiste actuellement à une hausse de la méfiance des investisseurs ainsi qu’à une volatilité plus importante sur les marchés, avec une tendance baissière généralisée tant au niveau des actions que des obligations, comme l'illustre le graphique ci-dessous de l'index Bloomberg EUR High Yield Corporate Bond depuis le début du mois de novembre, répliquant l'évolution globale du marché de la dette souveraine spéculative européenne.

 

Quelles alternatives pour se protéger ?

Après avoir profité d’un marché en hausse ces derniers mois, certains investisseurs pourraient vouloir prendre leurs bénéfices et placer leurs avoirs dans des actifs plus sûrs et moins sujets à de fortes variations.

L’une des possibilités consiste à investir dans un emprunt de l’Allemagne, dont le pays est considéré comme la référence en termes de solidité sur le marché européen. 

Placer son argent dans une obligation jugée de bonne qualité et de courte durée (pour éviter les effets liés à la hausse ou à la baisse des taux, qui impactent plus fortement les longues échéances), se montre être une autre alternative. On peut citer à titre d’exemples, l’emprunt de BMW US Capital 2,25% - 15/09/2023 ou encore la nouvelle obligation Oracle 2,625% - 15/02/2023, tous deux libellés en dollars.

Il est également possible de se positionner dans des fonds monétaires, investit principalement en instruments monétaires à court terme ou à très court terme, d’une durée maximale de 12 mois. N’hésitez pas à contacter votre délégué commercial auprès de Goldwasser Exchange si vous souhaitez en savoir plus sur cette option.