Goldwasser Exchange

+32 (0)2 533 22 40
Du lundi au vendredi de 8h30 à 18h

Accès client

Un coupon de 3,75% pour la nouvelle obligation BPI Real Estate Belgium

La société belge BPI Real Estate Belgium, membre du groupe CFE, annonce vouloir émettre un nouvel emprunt obligataire à 5 ans et rémunéré par un coupon annuel fixe de 3,75%.

D’une taille minimale de 25 millions d’euros et libellée par coupures de 100.000 euros, l’obligation de type senior non sécurisé sera émise au pair.

Le placement ne disposera pas de rating, l’émetteur n’en ayant pas fait la demande auprès des agences de notation.

Comme à son habitude, la Société de Bourse Goldwasser Exchange se tient à vos côtés dans le processus de souscription. N’hésitez pas à nous contacter pour plus d’informations ou nous communiquer vos ordres, au +32.2.533.22.40.

Quelques mots sur l’émetteur

BPI est une société belge qui dispose d’une équipe de plus de 50 collaborateurs expérimentés, composée notamment d’architectes, d’ingénieurs, de juristes, d’experts financiers et de commerciaux.

Membre du groupe CFE depuis 2004, elle est en charge des développements immobiliers en Belgique.

BPI imagine, conçoit et réalise des projets immobiliers innovants, de très haute qualité et à dimension humaine, qui intègrent la notion du développement durable. Elle prend en charge la recherche de terrains, la conception des plans, l'aménagement des espaces, le suivi du chantier, les conseils juridiques ainsi que la commercialisation.

Côté résultats, le chiffre d’affaires de BPI a atteint 7,34 millions d’euros sur l’exercice 2016, contre 1,80 million un an plus tôt.

La perte nette s’est pour sa part élevée à 7,31 millions, plombée par des charges financières non récurrentes de 11,47 millions actées sur la période. A titre de comparaison, le résultat net portant sur l’année 2015 était de 407.129 euros.

En ce qui concerne le groupe CFE, l’exercice 2016 a été soldé par un chiffre d’affaires consolidé de 2,80 milliards d’euros (3,24 milliards en 2015) et un bénéfice net de 172,3 millions (contre 174 millions l’année précédente).