Goldwasser Exchange

+32 (0)2 533 22 40
Du lundi au vendredi de 8h30 à 18h

Accès client

Des nouvelles obligations en dollars américains et australiens pour Toyota

Le géant automobile japonais, grand spécialiste de l'hybride, vient de procéder à une émission multi-tranches et multi-devises sur le marché primaire obligataire.

Dans le détail, le constructeur nippon a notamment émis trois nouvelles obligations à coupon fixe, par coupures de 2.000 dollars, remboursables respectivement en 2020, 2023 et 2028.

Les coupons offerts se montent respectivement à 2,20, 2,70 et 3,05%. Ils seront payés en rythme semestriel par l'émetteur, avec un premier versement en juillet prochain.

Totalisant 1,85 milliards de dollars, ces trois émissions senior non-sécurisées bénéficient d’un rating « Aa3 », dans la catégorie des investissement jugés de bonne qualité par l’agence Moody’s.

A noter que la marque japonaise a également procédé à une émission en dollars australiens, levant 114 millions à quatre ans assortis d’un taux fixe de 2,41%.

Numéro 2 mondial

Longtemps numéro un mondial, la marque japonaise a été détrônée par Volkswagen en 2016, ce dernier ayant pu compter  sur un record de 10,7 millions de véhicule vendus, et ce malgré une image entachée par le scandale des moteurs diesel révélé un an plus tôt.

Cette hiérarchie ne devrait pas changer en ce qui concerne 2017. Le géant japonais, qui chapeaute les marques Toyota, Lexus (luxe), Daihatsu (mini-véhicules) et Hino (poids lourds), s’attend en effet à une hausse de 2% de ses ventes à 10,35 millions de véhicules, là où Volkswagen devrait avoir écoulé un nombre similaire de véhicules sur un an.

Toyota subit notamment un essoufflement de ses ventes aux Etats-Unis, son traditionnel point fort, et est à la traîne de son rival en Chine, un marché désormais incontournable.

Dernièrement, le groupe a fait la Une de l’actualité automobile en annonçant avoir supprimé de son catalogue italien pratiquement tous ses modèles Diesel. Et pour cause, au même titre que Volvo, il estime ne plus voir d’intérêt pour ce type de moteur compte tenu de l’amélioration des autres mécaniques et notamment des versions hybrides comme la Prius ou le C-HR où le rendement du moteur thermique dépasse celui d’un Diesel.

Comme le souligne le Moniteur Automobile, il y a fort à parier que cette démarche se poursuive et s’étende à terme dans les autres pays européens, notamment pour ce qui concerne les petites voitures ou les véhicules de milieu de gamme où l’hybridation est déjà très répandue.

Pionnier de l’électrique, Toyota programme la vente de 5,5 millions de véhicules électrifiés dans le monde d’ici à 2030, dont un million totalement électriques.

Sources

Décision Atelier, Toyota : 10 modèles électriques en 2020 ;

Moniteur Automobile.be, Toyota arrête le Diesel en Italie.