Goldwasser Exchange

+32 (0)2 533 22 40
Du lundi au vendredi de 8h30 à 18h

Accès client

L’obligation du jour : Western Digital Corp 4,75% 15/02/2026

Le marché obligataire regorge de possibilités d’investissement aux caractéristiques diverses et variées (type de coupon, coupure, devise, rating…), permettant à chacun de composer son portefeuille financier, en fonction de son profil d'investisseur, de ses envies et de ses besoins.

Afin de vous aider dans vos recherches, Oblis épingle ce jour l’une des nombreuses possibilités d’achat, présente notamment dans notre sélection, et vous en dévoile ses caractéristiques principales.

Au programme de ce lundi, la nouvelle obligation Western Digital Corporation d’une maturité égale au 15/02/2026.

Compte tenu d’un cours proche du pair, le rendement est dès lors égal au coupon, soit 4,75%.

L’emprunt, d’une taille de 2,3 milliards de dollars, est disponible par coupures de 2.000 dollars et se voit attribuer un rating BB+ par Standard & Poor’s, dans le haut de la catégorie spéculative.

A propos de Western Digital Corporation 

Western Digital Corporation est une entreprise américaine fondée en 1970, spécialisée dans la fabrication de matériel informatique et dans les solutions de stockage de données (disques durs internes, externes et solutions cloud).

Avec le rachat de ScanDisk en 2015, Western Digital est devenue l’un des leaders dans le domaine des solutions complètes de stockage de données, avec une très grande présence dans le monde.

La société domine en effet le marché des disques durs avec son concurrent direct Seagate, se partageant plus de 80% du marché (environ 40% chacun), tous deux devant Toshiba.

Côté résultats, Western Digital a clôturé son second trimestre fiscal (arrêté au 29 décembre dernier) sur une perte nette de 823 millions de dollars, plombée par un impôt sur le bénéfice de 1,60 milliard. En comparaison, le bénéfice net enregistré un an plus tôt portait sur 235 millions de dollars et l’impôt sur le bénéfice s’élevait à 86 millions.

Le chiffre d’affaires s’est pour sa part affiché à 5,34 milliards de dollars, en progression comparativement aux 4,89 milliards générés sur la même période de l’exercice précédent.