Goldwasser Exchange

+32 (0)2 533 22 40
Du lundi au vendredi de 8h30 à 18h

Accès client

Un coupon de 5,5% pour la nouvelle obligation Hertz en euro

Le loueur de voitures a sollicité le marché obligataire fin de semaine passée afin de placer un nouvel emprunt à cinq ans et au taux de 5,5%.

Emise par sa filiale Hertz Holdings Netherlands, l’obligation s’échange à un cours indicatif de 100,3% dans les premiers échanges sur le marché secondaire, ramenant dès lors le rendement à 5,43%.

De type senior non sécurisé, l’obligation, libellée par coupures de 100.000 euros, affiche une taille de 500 millions.

Le rating attendu auprès de l’agence de notation Moody’s devrait se situer en catégorie spéculative, à « B3 ».

Il est à noter que l’émetteur s’est réservé le droit de rembourser anticipativement le titre, avec un premier call fixé au 30/03/2020 à 102,75%.

La société indique vouloir affecter le produit net de l’émission au remboursement de son obligation 4,375% - 2019 et d’utiliser tout produit supplémentaire pour rembourser des emprunts contractés dans le cadre de sa facilité de crédit.

Hertz annonce des investissements importants en 2018 et espère redevenir compétitif pour 2019

Hertz, qui tout comme son concurrent Avis Budget Group, a éprouvé des difficultés au cours des derniers mois en raison de l’effondrement des prix des véhicules d’occasion, leur principal actif, et de la faiblesse des tarifs de location de voitures, vient à nouveau d’annoncer une perte trimestrielle, soit la troisième pour l’année 2017.

Hors éléments exceptionnels, à savoir une économie non récurrente de 679 millions de dollars liée à la révision fiscale américaine, Hertz a en effet enregistré une perte de 64 millions de dollars à l’issue du quatrième trimestre 2017, soit une perte de 0,77 dollar par action contre 0,71 dollar il y a un an. Les analystes interrogés par FactSet s’attendaient de leur côté à un bénéfice ajusté de 60 centimes par action.

Le chiffre d’affaires a pour sa part progressé de 4% sur un an, à 2,1 milliards de dollars, meilleur que les prévisions FactSet de 2,06 milliards.

Pour Kathryn Marinello, chef de la direction, Hertz a engagé l’année dernière, des dépenses plus élevées en raison de notamment de conversions technologiques ainsi que d’une refonte de son parc automobile afin d’y inclure davantage de SUV réclamés par les conducteurs américains.

Elle ajoute également que des investissements élevés auront également lieu en 2018 mais que d’ici 2019, la société devrait commencer à évoluer vers un profil de revenus plus compétitif.

A la suite de la publication de ces résultats, l’action a clôturé en baisse de 3,8%, avant de se rattraper quelques jours après.

 

Sources

Résultats financiers de Hertz

Marketwatch.com - Hertz shares fall 3% on company's earnings miss