Goldwasser Exchange

+32 (0)2 533 22 40
Du lundi au vendredi de 8h30 à 18h

Accès client

Tesla bondit en bourse

L’action du constructeur automobile électrique a pris plus de 5% à 347 dollars hier à la bourse de New York, signant sa plus forte hausse sur une séance depuis deux mois.

Selon Bloomberg, cette envolée du titre fait suite aux commentaires positifs d’Elon Musk concernant le calendrier de la technologie de pilotage automatique de ses véhicules.

Le patron de Tesla estime ainsi que, d’ici à deux ans, ses véhicules autonomes pourront gérer tous les modes de conduite et que le pilotage automatique de Tesla sera plus sûr que les conducteurs humains.

Si des constructeurs traditionnels comme Mercedes, Audi et BMW commercialisent eux aussi des voitures capables de se mouvoir toutes seules dans certaines situations, Tesla apparaît clairement comme le plus avancé dans cette voie.

Comme le souligne LeMonde, depuis octobre 2016, tous les modèles fabriqués par la marque californienne sont équipés non plus d’une mais de huit caméras d’une portée de 250 mètres permettant une surveillance à 360 degrés.

En outre, les modèles bénéficiant du mode autopilotage, introduit en octobre 2015, sont d’ores et déjà capables de se diriger tout seuls sur une autoroute ou une quatre-voies.

 

Coupure de production

On notera qu’Elon Musk a confirmé que la production de sa Model 3 avait été suspendue durant cinq jours fin février dans son usine de californienne de Fremont. Cette coupure, visant à trouver des moyens d’améliorer la production de ce modèle, serait jugée positive par le marché qui espère un taux d'exécution plus rapide.

On le sait, Tesla n’arrive pas à suivre la cadence et a accusé des retards de livraisons de son Model 3, crucial pour son avenir, qui ont inquiété à plus d’une reprise les investisseurs.

L’an dernier, le groupe californien a toutefois été en mesure de livrer un peu plus de 100.000 véhicules, soit une croissance de 33% comparé à 2016. L’année écoulée avait également riche en annonces de nouveaux modèles (un semi, un puissant roadster pour 2020 ainsi que d’un pick-up truck).

Plus de 6% en dollar

Sur le marché secondaire, l'obligation 5,30% remboursable en 2025 par Tesla se traite elle toujours largement sous son prix d'émission autour des 95% du nominal, de quoi tabler sur un rendement annuel supérieur à 6%.

Libellée par coupures de 2.000 dollars, l’obligation est notée « B » en catégorie spéculative chez Standard & Poor’s.

 

Sources

LeMonde, Tesla fait des étincelles 

CNBC, Tesla rallies after Musk SXSW appearance 13 hrs ago - Seeking Alpha