Goldwasser Exchange

+32 (0)2 533 22 40
Du lundi au vendredi de 8h30 à 18h

Accès client

Portugal: un coupon de 2,25% pour la nouvelle souche obligataire par 1.000 euros

Le Trésor portugais a émis la semaine passée pour trois milliards d’euros d'obligations d'Etat remboursables dans 15 ans, assorties d’un taux d'intérêt annuel de 2,25%.

Accessible à partir de 1.000 euros, cette nouvelle émission a été bouclée sur un carnet d'ordres de près de 16 milliards d'euros, réunis sous la houlette de plusieurs banques européennes qui avaient été mandatées pour cette levée de capitaux.

Emise au pair, l’obligation se traite dans les premiers échanges à un cours indicatif de 100,02% du nominal, portant son rendement annuel à 2,25%.

Le Portugal, qui a pour rappel bénéficié d’un plan de sauvetage de 78 milliards d’euros en 2011, continue donc d'émettre de la dette sans le moindre problème.

On se souvient que début janvier, banquiers et gestionnaires de fonds s’étaient déjà rués sur son nouvel emprunt à dix ans, assorti d’un taux de 2,125% et qui se traite aujourd'hui proche des 105%.

Excédent budgétaire d’ici à 2020 ?                                                                                          

Avec des taux de financement qui ne cessent de baisser depuis près de cinq ans, Lisbonne tire notamment profit de l'amélioration de sa conjoncture économique.

L'économie portugaise a enregistré l'an dernier une croissance de 2,7%, la plus soutenue en 17 ans, tirée par les exportations et à une accélération des investissements.

Et le gouvernement, qui a légèrement relevé sa prévision de croissance de 2,2% à 2,3% pour 2018, table sur une progression similaire en 2019 et 2020.

Les autorités estiment en outre que le pays devrait afficher son premier excédent budgétaire en 2020, avec un ratio dette sur PIB qui devrait progressivement diminuer à 102% en 2022, contre plus de 120 anticipé au terme de l'année en cours.

Retour en catégorie « Investment grade »

Les agences de notation ont également salué les progrès affichés par la santé économique du pays. En décembre dernier, Fitch Ratings avait relevé de deux crans à « BBB » la note souveraine portugaise, jugeant désormais la dette du pays comme solide, contre spéculative précédemment.

En changeant de catégorie, Lisbonne réintégrait au passage plusieurs grands indices obligataires, ce qui lui a permis de regagner une certaine visibilité auprès des investisseurs institutionnels (qui ne peuvent détenir de la dette « high yield »).

En septembre déjà, Standard & Poor’s avait elle aussi amélioré la note portugaise à « BBB- », le dernier cran du groupe des émetteurs les mieux notés.

Moody’s accorde encore un « Ba1 », la meilleure note dans la catégorie spéculative, assortie d’une perspective positive.

Sources

Portugal Gains Fitch Investment Grade Rating as Debt Ratio Falls (Bloomberg.com)

Le Figaro, Portugal: excédent budgétaire en 2020?