Goldwasser Exchange

+32 (0)2 533 22 40
Du lundi au vendredi de 8h30 à 18h

Accès client

Voici les actions du BEL20 dont les dividendes devraient être les plus élevés l’année prochaine

Si vous êtes le type d’investisseur à la recherche d’un revenu fixe plus ou moins assuré chaque année, les actions à haut dividende peuvent constituer une alternative intéressante, dans un contexte où les rendements obligataires en euro restent encore peu élevés.

Cette alternative est d’autant plus séduisante que les entreprises ont tendance à gâter de plus en plus leurs actionnaires. Alors que la saison des cotations ex-dividende bat son plein, une fois celle-ci terminée, les sociétés belges cotées auront ainsi redistribué plus de 12 milliards d’euros, grâce à des bénéfices nets plus que doublés par rapport à l'an dernier.

Sur base des prévisions médianes réalisées par les analystes de l’agence Bloomberg, intéressons-nous dès lors aux valeurs du BEL20 qui devraient proposer le meilleur rendement sur dividende en 2019, c’est-à-dire les coupons payés au titre de l’exercice 2018.

Notons que pour réaliser ces prévisions, les analystes de l’agence financière se basent sur de nombreux critères (prévisions des entreprises, analyses sectorielles, etc.).

Nous rappelons au passage qu’en tant qu’investisseur résident belge, il est préférable d’un point de vue fiscal de se tourner vers des actions d’entreprises belges, où le seul précompte de 30% sera retenu à la source, ce qui n’est pas le cas avec les actions étrangères (françaises, espagnoles, italiennes par exemple) où le double précompte est d’application, ce qui peut grever jusqu’à 50% du coupon.

Telenet

Selon les analystes Bloomberg, c’est Telenet qui devrait proposer le dividende le plus alléchant l’an prochain, avec un rendement qui atteindrait les 8,50%. Cette prévision peut paraître surprenante car le câblo-opérateur flamand n’a plus détaché de coupon depuis 2013. A l'époque la société avait payé un « super dividende » de 7,90 euros.

Telenet a d’ailleurs fortement déçu la communauté boursière en annonçant des résultats moins bons que prévus ce jeudi matin. L’action perdait plus de 9% à l’ouverture des marchés.

Bpost

Avec un rendement attendu à plus de 7%, Bpost arrive en deuxième position. On rappellera qu’en ce qui concerne les entreprises dont l’Etat est actionnaire de référence, l’investisseur particulier est généralement bien loti. Le gouvernement comptant sur ces revenus pour alimenter les budgets, les chances sont maigres pour que ces entreprises réduisent leurs dividendes.

L’opérateur postal, qui a fait son entrée en bourse il y a déjà cinq ans, reste pour rappel détenu à hauteur de 51,04% par l’Etat belge, via la Société Fédérale de Participations et d'Investissement.

Un peu comme Telenet, Bpost a subit les foudres du marché à l’occasion de sa publication annuelle dévoilée en mars dernier. S’il n’était pas question ici de dividende, les investisseurs se sont inquiétés des résultats moins bons que prévu de Radial, une société américaine spécialisée dans les solutions logistiques pour l'e-commerce rachetée l’an dernier par le groupe postal belge.

Ce dernier s’est toutefois dit assez confiant pour l'exercice en cours, ambitionnant de proposer un dividende pour 2018 d'au moins le même niveau qu'en 2017 (1,31 euro par action).

Proximus

Proximus, qui a lui détaché son dividende ce mercredi, complète le podium avec un rendement anticipé à 5,99% par les analystes de l’agence Bloomberg.

Lui aussi détenu pour plus de moitié par l’Etat belge, l’opérateur historique a pris l’habitude de distribuer la quasi-totalité de ses bénéfices nets en dividende.

C’est d’ailleurs l’un des attraits principaux de cette action qui n’a finalement que très peu progressé, son cours actuel étant inférieur à celui observé avant la crise financière.

Cofinimmo

Un généreux dividende est aussi l’un des attraits principaux revêtît par l’action Cofinimmo, première société immobilière belge cotée spécialisée dans l’immobilier de location, dont le rendement est attendu à 5,14%, en ligne avec ce qui est rétribué aux actionnaires depuis plusieurs années.

Cofinimmo est pour rappel une Société immobilière réglementée (SIR, anciennement SICAFI),  et a donc l’obligation de distribuer au moins 80% de la somme du résultat corrigé et des plus-values nettes sur réalisation de biens immobiliers non exonérées, indique l’entreprise sur son site internet.

Société Rendement de dividende estimé Capitalisation boursière Cours 25/04/2018
Telenet Group Holding 8,50% 6,32 milliards € 53,70 €
Bpost 7,36% 3,65 milliards € 18,27 €
Proximus 5,99% 8,48 milliards € 25,09 €
Cofinimmo 5,14% 2,30 milliards € 107,60 €