Goldwasser Exchange

+32 (0)2 533 22 40
Du lundi au vendredi de 8h30 à 18h

Accès client

Faut-il acheter l'action Bpost ?

Alors que l'action Bpost se traite actuellement à un cours presque réduit de moitié par rapport à son plus haut observé en 2015, Oblis fait le point sur le premier opérateur postal en Belgique, qui traite quotidiennement 8,6 millions de lettres et 148.000 paquets

Publié le mercredi 2 mai après la clôture des marchés, le communiqué des résultats trimestriels de Bpost a en effet provoqué une onde de choc à la Bourse de Bruxelles, l'action du groupe postal belge dévissant aussi tôt.

En cause : un résultat d’exploitation pour le premier trimestre inférieur à celui du dernier exercice, qui était déjà mauvais, résultant de la baisse du volume du courrier distribué, la forte hausse des coûts, principalement au niveau des charges de personnel (absentéisme, intérimaire…) et des frais de transport (sous l’effet de la hausse des volumes de paquets), et des problèmes de productivité dans le nouveau centre de distribution à Bruxelles.

En guise de perspectives, si les revenus sont attendus en hausse, les coûts le sont tout autant, à cause notamment de la filiale américaine Radial. Acquise en octobre dernier pour une valeur d’entreprise de 820 millions de dollars, la compagnie spécialisée dans le e-commerce tarde à délivrer ses promesses. Dans ce contexte, Bpost a été forcé de modérer ses prévisions de résultat d’exploitation. Il est désormais attendu dans le bas de la fourchette de 560 à 600 millions d’euros.

 

Quid du dividende ?

Le groupe dirigé par Koen Van Gerven a confirmé sa prévision d’un dividende «d’au moins 1,31 euro brut» pour l’exercice en cours, soit au minimum la somme versée en 2017 et 2016.

Pour les années suivantes, l’incertitude sur le montant du dividende est de mise. Mais Bpost réfléchira sans doute à deux fois avant de modifier son dividende, l’État belge étant actionnaire à hauteur de 51,04%.

Bpost a pour politique de verser un dividende annuel «d’au moins 85% de son bénéfice net». Il est versé en deux tranches, un acompte sur dividende en décembre pour l’exercice alors en cours et le solde du dividende final le mois de mai suivant.

L’action Bpost sera cotée ex-dividende final (de l’exercice 2017) de 0,25 euro le 15 mai prochain. Sur base d’un cours d'ouverture de 16,63 euros ce matin et d'un dividende de minimum 1,31€, le rendement brut avoisine donc les 8%.

Le moment de se positionner sur le titre ?

Certains investisseurs peuvent être tentés de profiter de cette chute de l'action pour l'intégrer à leur portefeuille à meilleur prix et espérer que la baisse ne soit, tout ou en partie, que temporaire.

Bien qu'il est évidemment impossible de connaitre l'évolution future de l'action, les analystes répertoriés par l'agence Bloomberg semblent pour leur part assez positifs sur la valeur.

Cinq d'entre eux considèrent en effet qu'il faut l'acheter, cinq estiment qu'il faut la garder en portefeuille et trois pensent qu'il faut la vendre. Ensemble, il envisage un cours médian de 22,02 euros pour le titre d'ici douze moins, soit une progression supérieure à 30%.