Goldwasser Exchange

+32 (0)2 533 22 40
Du lundi au vendredi de 8h30 à 18h

Accès client

Acheter des pneus sur Amazon, les faire installer chez Sears, un deal qu’apprécie Wall Street

Sérieuse bouffée d’oxygène mercredi dernier pour le titre Sears à Wall Street, après que le retailler historique américain ait annoncé une nouvelle collaboration avec le distributeur en ligne Amazon.

Dans un communiqué, la chaine de magasins en difficulté a annoncé qu'à l'avenir, sa filiale Sears Auto Centers collaborerait avec Amazon en vue de fournir une installation complète des pneus de n’importe quelle marque vendue par le distributeur en ligne.

En d’autres les termes, il sera désormais possible pour le consommateur américain d’acheter des pneus sur Amazon, qui seront livrés dans les points de ventes Sears souhaités et installés par les mécaniciens du groupe.

Cette « joint-venture » prévoit également que les pneumatiques toutes saisons de la marque DieHard, commercialisés par Sears, soient désormais vendus sur Amazon.

Dans un premiers temps, cette solution « Ship-to-Store » sera disponible dans 47 Sears Auto centres, et devrait se généraliser rapidement dans les 445 centres de la marque.

Win-Win

Cette collaboration est qualifiée de Win-Win par de nombreux observateurs. « C’est le type de partenariat qui pourrait sauver Sears si son management parvient à capitaliser là-dessus », peut-on lire dans la presse spécialisée, tandis que pour Amazon, s’assurer l’installation des pneus vendus sur son site par un acteur-clé du secteur augmentera l’expérience client.

Pour le moment, les estimations de revenus et de marges que réalisera Sears n’ont pas encore été précisées. « Le groupe devrait toutefois tirer sans aucun doute profit de pouvoir commercialiser sa marque propre DieHard sur Amazon », souligne le site SeekingAlpha.com.

La communauté boursière a en tout cas apprécié l’information, Sears clôturant la séance de mercredi dernier sur un gain de 15,94% à la bourse de New York.

HIer encore, l’action a pris près de 7%, après que Sears ait annoncé avoir engagé le processus formel de la vente éventuelle de plusieurs de ses actifs, dont sa marque d'électroménagers Kenmore, commercialisée elle aussi sur Amazon. Le fonds d'investissement du patron de l'entreprise, Eddie Lampert, a fait part de son intérêt.

Sur le marché secondaire, l'emprunt 6,625% échéant en 2019, classée en situation de défaut par Standard & Poor's (rating « C ») se traite autour des 54% du nominal, pour un rendement annuel de 55%.