Goldwasser Exchange

+32 (0)2 533 22 40
Du lundi au vendredi de 8h30 à 18h

Accès client

L’obligation Rallye reprend 6 points en marge d’un nouveau plan de cession d’actifs pour Casino

Alors que les inquiétudes concernant la solidité financière de Casino et de sa maison mère Rallye ont refait surface ces dernières semaines, la direction du distributeur stéphanois est sortie du bois ce lundi, annonçant un nouveau plan de cession d’actifs.

Face à un cours de bourse en berne de 40% sur un an et une envolée des rendements obligataires, le distributeur a en effet décidé d’accélérer son désendettement et de céder pour 1,5 milliard d’euros d’actifs supplémentaire, en vue de regagner la confiance des investisseurs.

La chute des titres vendredi passé, après que « Capital Finance », une publication du groupe Les Echos, ait annoncé que Rallye considérait la cession de sa chaîne de magasins de chaussures de sport Courir, a peut-être poussé les dirigeants à agir.

Ce nouveau plan de cessions, qui devrait ramener la dette du groupe en France autour du milliard d’euros dans les deux années à venir, n’a pas encore été détaillé, mais concernerait notamment des biens immobiliers du groupe et plus particulièrement la vente de murs de supermarchés.

Dans une conférence téléphonique, Antoine Giscard d'Estaing a ainsi évoqué les magasins Monoprix, citant en exemple les enseignes Franprix qui « fonctionnent très bien alors que nous avons cédé la plupart des murs », peut-on lire dans le quotidien Les Echos

Le groupe a par ailleurs indiqué que ce plan était indépendant de la cession de la société brésilienne de distribution d'électronique et d'ameublement Via Varejo au Brésil, annoncé en novembre 2016 et "dont le processus se poursuit".

Le groupe, qui fête cette années ses 120 ans, en a profité pour confirmer ses objectifs annuels annoncés en mars dernier, dont un objectif de croissance de plus de 10% du résultat opérationnel courant, "compte tenu des bons résultats déjà réalisés lors du premier trimestre".

Détente des rendements obligataires

A la bourse de Pars, l’annonce de ce nouveau plan de cessions d’actifs n’a pas emballé outre mesure, Casino clôturant la séance de ce mardi en hausse de moins de 2%, après en avoir cédé plus de 6% la semaine passée et près de 20% en un mois. Idem pour sa maison mère Rallye, qui détient pour rappel 51% du capital du distributeur.

En revanche, sur le marché secondaire, l’émission Rallye remboursable en 2021 et assortie d’un coupon fixe de 4% a repris plus de six points pour se traiter désormais autour des 86%, pour un rendement annuel ramené à 11%.

Un niveau de rendement, en euro qui plus est, qui reste toutefois alarmant et qui témoigne d'une grande inquiétude des marchés vis à vis de la solidité financière de la holding.

L’emprunt Casino Guichard Perrachon remboursable en 2022, évolue lui autour des 94% du nominal, pour un rendement annuel de 3,50%. La coupure est également fixée à 100.000 euros avec un rating spéculatif « BB+ » chez Standard & Poor’s.

Vous trouverez d'autres obligations, y compris perpétuelles, de ces deux émetteurs dans notre sélection d'obligations.