Goldwasser Exchange

+32 (0)2 533 22 40
Du lundi au vendredi de 8h30 à 18h

Accès client

Elon Musk envisage un retrait de la Bourse de Tesla

Le fondateur et PDG de Tesla, Elon Musk, a annoncé ce mardi par tweet, étudier la possibilité de retirer son entreprise de la Bourse, ce qui serait la plus importante du genre si elle aboutit.

Dans un message au personnel publié moins d’une heure après cette information, Elon Musk explique que cette option permettrait à l’entreprise d’ « opérer dans les meilleures conditions, libre autant que possible de toute distraction et de tout raisonnement court-termiste. »

Le constructeur automobile subit en effet la pression constante des investisseurs, et ce depuis de nombreux mois, afin qu’il devienne enfin rentable. Sortir de la Bourse permettrait en outre à Tesla d’échapper aux obligations légales contraignantes en matière de transparence, comme la publication des résultats financiers trimestriels ainsi que la rémunération de ses dirigeants.

Une sortie à 420 dollars par action, soit une opération de 71 milliards de dollars

Sur son compte Twitter, Elon Musk a précisé vouloir « retirer Tesla de la Bourse à 420 dollars ; le financement est assuré », soit une opération totale de plus de 71 milliards de dollars. A titre de comparaison, le premier constructeur automobile américain Général Motors est valorisé 20 milliards de dollars de moins.

Elon Musk n’a cependant pas précisé la nature de ce financement mais a évoqué la possibilité de créer un fonds spécialisé qui garantirait l'équité entre investisseurs. « Mon souhait est que tous les actionnaires actuels restent même si nous ne sommes plus une entreprise cotée. » En ce sens, le dirigeant a indiqué vouloir conserver ses titres, qui représente environ 20% du capital de Tesla, et ne pas vouloir augmenter sa participation. Il a par ailleurs affirmé qu’il garderait sa fonction actuelle au sein du groupe.

La décision finale concernant la possible sortie de Bourse de Tesla sera prise au terme d'un vote des actionnaires.

Vers le plus grand LBO de l’histoire ?

L’opération envisagé par Tesla représenterait le plus important LBO de l’histoire (soit une acquisition financée par de la dette).

Un certain scepticisme est cependant présent à Wall Street quant à la réalisation d’une telle opération au vu de la situation financière de la société qui continue de brûler de la trésorerie et qui n’a pas encore généré de bénéfice annuel depuis sa création.

“Pour moi il est inimaginable que quelqu’un finance le rachat d’une entreprise aussi endettée et qui perd autant d’argent alors qu’elle a d’énormes besoins d’investissements”, commente ainsi Mark Spiegel, gérant du fonds spéculatif Stanphyl Capital Partners.

Selon des sources bancaires, le partenaire adéquat pour réaliser cette opération serait un fonds souverain ou un gros fonds d’investissement comme le Vision Fund du géant japonais SoftBank Group, qui investit dans des entreprises de technologies et services en ligne.

Les actionnaires apprécient

Si l’opération se réalise, un cours de vente de 420 dollars le titre représente une plus-value de 23% en regard du cours de clôture de lundi, avant les tweets de Musk.

Partant, l’action, dont la cotation a été brièvement suspendue sur le Nasdaq, a pris pas moins de 11% hier, pour terminer à 379,57 dollars.

L’obligation échéant en 2025 progresse elle de manière plus mesurée, avec un cours actuel de 92,70%. Compte tenu d’un coupon associé de 5,2%, le rendement est porté en conséquence à 6,62%.

Il est à noter que cet emprunt spéculatif (noté B- par S&P) et disponible par coupures de 2.000 dollars, payera son coupon semestriel de 15 août prochain. En passant par les services de la Société de Bourse Goldwasser Exchange, il est déjà possible de s’y positionner ex-coupon.

 

Sources

Le Figaro – Elon Musk annonce qu’il veut retirer Tesla de la Bourse

Reuters – Elon Musk envisage de retirer Tesla de la Bourse