Goldwasser Exchange

+32 (0)2 533 22 40
Du lundi au vendredi de 8h30 à 18h

Accès client

Nouvelle chute pour Aldesa, l’obligation 2021 désormais sous les 65%

La chute est brutale pour les investisseurs positionnés sur l’emprunt Aldesa Financial Services au coupon de 7,25% et échéant en 2021, celui-ci ayant perdu presque 20% en l’espace de quelques jours.

En cause, l’annulation du nouvel aéroport international du Mexique, en cours de construction sur le lac de Texcoco, par le président récemment élu Andrés Manuel López Obrador.

A la place, trois aéroports existants vont être modernisés et réactivés, permettant par l’occasion d’économiser cinq milliards de dollars tout en résolvant, d’ici trois ans, les graves problèmes de saturation du transport aérien que connait le pays.

Une décision qui fait suite à une consultation populaire à laquelle plus d’un million de citoyens ont participé. Septante pour cent d’entre eux se sont ainsi manifestés contre la construction du nouvel aéroport, soit la solution préconisée par Andrés Manuel López Obrador.

« Nous sommes contents parce qu’on a réalisé un exercice démocratique, a déclaré Lopez Obrador. Et ce sont les gens qui ont décidé. Et nous devons continuer à créer une habitude démocratique. Car lorsque règne la démocratie, il n’y a pas de corruption. »

Une décision que ne plait cependant pas au secteur privé, très impliqué dans la construction du nouvel aéroport dont le budget total est estimé à 13,3 milliards de dollars. Un réel manque à gagner même si le président a voulu se montrer rassurant, en déclarant que les intérêts des entreprises et des investisseurs seraient sauvegardés.

28,5% de rendement pour l’obligation 7,25% - 2021

Alors que le chiffre d’affaires d’Aldesa, l’une des plus importantes entreprises espagnoles de construction, est fortement dépendant du Mexique, le pays ayant contribué à 48% de ce dernier au cours de l’exercice fiscal 2017, les investisseurs voient d’un très mauvais œil cette décision.

Et ceci d’autant plus que la société est directement impactée par cette annulation, Aldesa étant en effet en charge avec le mexicain Jaguar Ingenieros de la construction de la tour de contrôle du nouvel aéroport.

En réaction, les emprunts existants se sont littéralement effondrés. A titre d’exemple, l’obligation d’une maturité égale au 01/04/2021, qui s’échangeait encore à 80% le 30 octobre dernier, affiche désormais un cours de 64,69%, pour un rendement astronomique de 28,53% au vu du coupon de 7,25%.

 

Sources

rfi - Mexique: Lopez Obrador annule la construction du nouvel aéroport de Mexico

El diario - Pierde Slim con cancelación del NAIM en Texcoco