Goldwasser Exchange

+32 (0)2 533 22 40
Du lundi au vendredi de 8h30 à 18h

Accès client

Un coupon de 4% pour la nouvelle obligation Volkswagen à 3 ans

Le constructeur automobile allemand vient d’émettre quatre nouvelles obligations sur le marché, pour un total de 6 milliards de dollars.

Emis par sa filiale Volkswagen Group America, les emprunts ont des maturités comprises entre trois et dix ans et sont assortis de coupons allant de 4% à 4,75%.

Dans le détail, l’obligation remboursable dans trois ans se traite à un cours légèrement supérieur à son prix d’émission (99,618%), à 99,85%, permettant à l’investisseur désireux de s’y positionner actuellement de tabler sur un rendement de 4,05%.

De type senior non sécurisé, l’obligation affiche une taille de 1,5 milliard de dollars et nécessite une mise de fonds minimale conséquente de 200.000 dollars. Elle est jugée de bonne qualité par Moody’s, le rating attendu par l’agence de notation étant A3.

Le premier versement de coupon est attendu pour le 12 mai 2019, l’émetteur ayant en effet décidé de le payer sous un rythme semestriel.

Un troisième trimestre « meilleur qu’attendu » dans un secteur au ralenti

Cette levée de dette intervient quelques jours seulement après la dernière publication financière du constructeur automobile, portant sur le troisième trimestre de l’année en cours. Des résultats "meilleurs qu'attendu" selon Tim Schuldt, analyste chez Equinet.

Volkswagen a ainsi annoncé un résultat opérationnel, hors effets exceptionnels, en baisse de 18,6%, à 3,51 milliards d’euros, en raison notamment de ralentissements liés à la mise en œuvre des nouvelles normes antipollution WLTP.

Ce résultat reste cependant stable sur les neuf premiers mois de l’année (+0,6%), comme tient à préciser le groupe. « La forte progression au premier semestre et cet été a contrebalancé la baisse des ventes en septembre », a-t-il ainsi commenté dans un communiqué.

De son côté, le bénéfice net a bondi de 159%, à 2,76 milliards d’euros, grâce principalement à une baisse des charges liées au scandale du dieselgate, qui avaient lourdement pesé sur le troisième trimestre précédent.

Le groupe a également confirmé ses objectifs pour l’année et s’attend à une "hausse jusqu'à 5% du chiffre d'affaires" et une marge opérationnelle comprise entre 6,5% et 7,5%.

Une annonce qui va à contre-courant dans un secteur automobile miné par de nouvelles normes antipollution plus exigeantes, un contexte international moins favorable et le ralentissement du marché chinois.

Alors que deux de ses principaux concurrents, Daimler et BMW, ont en effet récemment abaissé leurs prévisions annuelles, certains équipementiers, comme Valeo ou Plastic Omnium, sont également affectés par ricochet par les turbulences du marché.

"Tout le monde publie des avertissements sur résultats, et VW", qui était le plus affecté par les nouvelles normes, "est stable", note encore Ferdinand Dudenhöffer, expert du Center Automotive Research (CAR) de Duisbourg.

 

Source

Zonebourse - Volkswagen: le "dieselgate" a moins pesé au 3e trimestre