Goldwasser Exchange

+32 (0)2 533 22 40
Du lundi au vendredi de 8h30 à 18h

Accès client

Emission obligataire multi-devises pour Orange: un coupon de 3,25% en GBP

Les nouvelles émissions s’enchainent à un rythme soutenu sur le marché obligataire primaire. L'opérateur de télécommunications Orange s’est notamment distingué ce mardi, en bouclant une émission multi-tranches et multi-devises.

L’opérateur, qui a repris Mobistar il y a deux ans en Belgique, a levé 650 millions d’euros qu’il s’engage à rembourser dans trois ans et à rémunérer par un taux annuel de 0,50%. Le rendement à l'échéance de cette obligation avoisine 0,38%. 

Il a également émis une obligation remboursable dans cinq ans dont le taux, un peu plus rémunérateur, s'élève à 1,125%. Cette obligation s'échange actuellement au cours de 100,50% pour un rendement légèrement supérieur à 1%.

Quant à l'obligation à dix ans, elle est assortie d’un taux de 2% tout rond.

Orange, à qui des rumeurs prêtent l’intention de racheter l’opérateur basque Euskaltel, a également levé des fonds en livre sterling, au détour d’un emprunt remboursable dans treize ans et rémunéré par un coupon fixe de 3,25%. Comme les tranches en euros, la tranche en GBP se traite aussi aux alentours de son prixx d'émission, c'est-à-dire aux alentours du pair. 

Les coupures sont fixées respectivement à 100.000 euros et 100.000 livres pour ces émissions notées en catégorie investissement (de bonne qualité) chez Moody’s. L’agence de notation attribuant à la dette senior non-sécurisée de l’opérateur un rating « Baa1 ».

‘Grâce à ces emprunts obligataires, Orange poursuit une politique de gestion prudente et active de son bilan’, a indiqué la direction dans un communiqué publié en marge de l’émission.

41 milliards de chiffre d'affaires annuel

Coté à la bourse de Paris mais aussi outre-Atlantique sur le New York Stock Exchange, Orange est l'un des principaux opérateurs de télécommunications à l’échelle mondiale, fort d’un chiffre d'affaires de 41 milliards d'euros en 2017.

Le groupe comptait, à la fin du troisième trimestre de l’année écoulée, 150.000 salariés dont 92.000 en France et servait 261 millions de clients dans le monde, dont 201 millions de clients mobile.

Euskaltel en ligne de mire ?

On notera que ce mardi, en marge d’une consolidation attendue dans le secteur, des rumeurs ont fait état de l’intérêt du géant des télécom pour Euskaltel, l’un des principaux câblo-opérateurs au Pays Basque, en Galice et dans les Asturies, lequel compte plus de 800.000 clients (particuliers et entreprises), principalement dans le fixe.

Selon le quotidien espagnol « El Economista », Orange s’intéresserait de très près au dossier et entretiendrait « d’excellentes" relations » avec Euskaltel, rappelant que la filiale ibérique d’Orange permet à l’opérateur basque d’accéder à son réseau mobile grâce à un contrat d’itinérance.