Goldwasser Exchange

+32 (0)2 533 22 40
Du lundi au vendredi de 8h30 à 18h

Accès client

Les deux obligations émises par Fresenius à 6 et 10 ans désormais sur le marché secondaire. Par coupures de 1.000 euros

Comme nous l'annoncions en début de semaine, la société allemande Fresenius SE & Co KGaA, spécialisée dans les soins et les produits médicaux, vient d'émettre sur le marché obligataire.

Deux maturités sont proposées, l'une à 6 ans et l'autre à 10 ans, chacune proposée avec une taille de 500 millions d'euros, ce qui devrait leur assurer une bonne liquidité sur le marché secondaire. Par ailleurs, si l'on se fie aux montants annoncés comme sursouscrits, ces obligations sont considérées comme attractives. 

Fresenius SE & Co KGaA, qui fait partie des trente plus grandes entreprises allemandes en terme de capitalisation boursière, propose donc aux investisseurs de souscrire à des obligations remboursables dans six et dix ans.

Pour séduire les investisseurs, la société a dû offrir un coupon de 1.875% pour l’échéance la plus courte et de 2,875% pour l’échéance la plus longue.

Les coupures sont qauant à elles fixées à 1.000 euros, de quoi être accessibles au plus grand nombre. 

Notons que l’émetteur relève de la catégorie des emprunteurs jugés de qualité solide par les agences de rating, Fresenius SE & Co KGaA étant noté « BBB- » chez Standard & Poor’s et « Baa3 » chez Moody’s.

S'il s’agit du dernier compartiment de la catégorie des obligations de bonne qualité, juste avant la catégorie spéculative, les deux agences de rating ont cependant assigné à leur notation une perspective positive et stable. Cela signifie qu'ils n’envisagent pas de revoir leur vue sur le groupe, à court terme du moins.

A propos de Fresenius SE & Co KGaA

Société plus que centenaire, Fresenius SE & Co KGaA décline ses activités en quatre grandes divisions que sont Fresenius Medical Care (leader mondial de la dialyse), Fresenius Kabi (perfusion et nutrition clinique), Fresenius Helios (hôpitaux et cliniques) et Fresenius Vamed (gestion des projets de réalisation et de l’activité de centres de soins).

Le groupe génère dans sa globalité un chiffre d’affaires dépassant les 30 milliards d'euros et emploie 270.000 personnes à l’échelle mondiale (Europe, Amérique du Nord, Asie-Pacifique, Amérique latine et Afrique).

Coté résultats, Fresenius publiera ses comptes annuels le 20 février prochain. On se rappelle que début décembre, le groupe allemand avait revu à la baisse ses prévisions, tablant sur des bénéfices plus faibles que prévu pour sa division spécialisée dans la dialyse ainsi que pour sa chaîne de cliniques Helios.

Pour l'année en cours, durant laquelle il prévoit en outre faire des « investissements record », le groupe table sur une croissance des ventes d'environ 5% et sur un bénéfice net stable.