Goldwasser Exchange

+32 (0)2 533 22 40
Du lundi au vendredi de 8h30 à 18h

Accès client

Premier dividende pour eBay, l’obligation 2027 sous le pair

A l'occasion de la publication de ses résultats, la plate-forme américaine de commerce en ligne a annoncé qu'elle verserait cette année les premiers dividendes de son histoire, l’occasion de revenir sur l’évolution de ses obligations.

Un bénéfice par action supérieur aux attentes, conjugué à des perspectives de chiffre d’affaires décevantes, voilà ce qui ressort des états financiers rendus public par le géant américain des enchères en ligne le 31 janvier dernier.

Dans le détail, la firme californienne a généré un bénéfice net de 763 millions de dollars au quatrième trimestre, soit 0,71 cents par action, contre 0,68 cents attendu par les estimations consensuelles. Le chiffre d’affaires atteint pour sa part sur la période 2,88 milliards, en hausse de 6,3% sur un an et légèrement supérieur aux attentes.

Sur base de ce retour aux bénéfices, le management a annoncé qu’un dividende de 14 cents serait versé par titre, une première dans son histoire. Toujours dans l’optique de gâter ses actionnaires, le géant de la seconde main rachètera pour cinq milliards de dollars d’actions en 2019.

La guidance en terme de bénéfice s’avère pour sa part inférieure aux attentes, avec des revenus attendus entre 2,55 et 2,6 milliards pour le trimestre en cours, contre 2,66 milliards espéré. Idem pour le bénéfice par action.

Menaces des activistes

On rappellera que le pionnier des enchères en ligne fait face à la fronde de certains de ses grands actionnaires, dont les fonds Elliott et Starboard Value qui réclament des changements pour permettre à l’entreprise de mieux rivaliser avec Amazon, le leader du commerce en ligne.

Alors qu’à leurs yeux, le plan de relance tarde à produire ses effets, ils militent notamment pour des cessions d’actifs sensés lui permettre de se focaliser sur son cœur de métier.

Dans un courrier adressé dernièrement au management, la firme new-yorkaise Elliott Management, une habituée de ce genre de démarche qui détient environ 4% du capital du groupe, souligne qu’en tant que placement boursier, 'eBay fait moins bien que ses pairs et que le marché depuis un long moment'.

Le fonds, qui déplore la persistance de problèmes techniques qui nuisent à l’expérience client, met également en avant la faible croissance du chiffre d’affaires, qu’il impute à un historique de mauvaise gestion. Il suggère ainsi plusieurs mesures, promettant un doublement du cours boursier d’ici deux ans.

Ce n’est pas la première fois qu’eBay fait face à la pression de ses actionnaires. Il y a quatre ans, sous la fronde d’un autre actionnaire activiste bien connu en la personne de Carl Ichan, le groupe s’était finalement résinier à vendre PayPal, sa plateforme de paiements en ligne.

On notera que l’action affiche un return de plus de 25% depuis le 1er janvier, mais de -16% sur un an.

Un rendement annuel de 4,15%

Sur le marché secondaire, l’obligation remboursable en 2027 par eBay se traite sous le pair à un cours avoisinant les 96% du nominal.

Accessible par coupures de 2.000 dollars et notée « BBB+ » dans la catégorie investissement chez Standard & Poor’s, elle affiche un rendement annuel de 4,15%.

Source

LeMonde, Le site eBay sous la pression de deux fonds activistes