Goldwasser Exchange

+32 (0)2 533 22 40
Du lundi au vendredi de 8h30 à 18h

Accès client

Soutenue par la Banque mondiale, Aegean Airlines place une obligation par 1.000 euros au coupon de 3,60%

La liste des émetteurs suivis par Oblis s’enrichit d’un nouveau nom avec Aegean Airlines, la compagnie aérienne qui fête ses vingt ans d’existence. Présentation de cette société grecque et de sa nouvelle obligation accessible par coupures de 1.000 euros.

Plus important transporteur aérien du pays, Aegean Airlines a procédé en tout début de mois à l’émission d’un emprunt de 200 millions d’euros, montant qu’il s’engage à rembourser dans sept ans.

Sursouscrite 2,6 fois, cette obligation, la première de l’année émise par une entreprise grecque, permet à l’épargnant d’escompter un rendement annuel de 3,54% jusqu’à l’échéance.

Notons que sa coupure étant fixée à 1.000 euros (fait de plus en plus rare) l’obligation est accessible au plus grand nombre. Ajoutons que la compagnie aérienne n’ayant pas sollicité les agences de notation, il n'y a pas de rating disponible pour cet emprunt.

Renouvellement de la flotte

Le produit de l’émission permettra à Aegean Airlines de financer le renouvellement de sa flotte. Il y a tout juste un an, au sortir d’une année 2017 record, la compagnie avait réitéré sa confiance dans Airbus en lui commandant 42 appareils.

Evaluée à cinq milliards de dollars, cette commande constitue l’un des plus importants investissements réalisés par une entreprise grecque depuis la crise de la dette déclenchée il y a près d’une décennie.

Le protocole d’accord signé avec le constructeur européen comprend une commande ferme de 30 avions de type A320neo/A321neo, avec la possibilité de la porter à 12 avions supplémentaires.

Sur son site internet, la compagnie qui détient également une dizaine d’avions manufacturés par Bombardier, se targue de pouvoir disposer de l’une des flottes les plus jeunes d’Europe.

Une partie du produit de l’emprunt obligataire sera en outre consacré à la construction d’un nouveau centre d’entrainement, avec simulateurs de vol pour ses pilotes, de quelque 12.000 mètres carrés à l’aéroport international d’Athènes.

La Banque mondiale en soutien

A souligner, cet émetteur grec a pu compter sur un soutien de taille pour mener à bien son émission, à savoir la Banque mondiale qui a souscrit environ à 10% de l’emprunt.

La présence de cet émetteur supra-national dans les carnets d’ordres permet généralement de rassurer et de renforcer la confiance des autres potentiels souscripteurs.

C’est en 2015 que l’institution a commencé à investir, de manière temporaire, en Grèce pour soutenir la reprise économique. À ce jour, elle a investi 2,4 milliards d'euros dans 44 projets dans les secteurs financier, énergétique et des infrastructures.

Côté résultats, après avoir signé une année 2017 record, Aegean Airlines a bouclé les neuf premiers mois de l’année sur un chiffre d’affaires de 939 millions d’euros, en hausse de 5% en glissement annuel. Le bénéfice net dépasse lui les 80 millions d’euros.

Précisons qu’ensemble avec sa filiale Olympic Air qu’elle a rachetée il y a sept ans, la compagnie a transporté 10,8 millions de passagers durant les trois premiers trimestres.

Une compagnie plébiscitée                             

On notera enfin qu’Aegean Airlines, dont la flotte désert 151 destinations dans 43 pays, a pris la bonne habitude d’être plébiscitée par les voyageurs.

En 2017, elle a notamment reçu le titre, et ce pour la huitième fois, de « meilleure compagnie aérienne régionale en Europe » par Skytrax World Airline, un organisme de consultation spécialisé dans l’aérien.

Reconnue pour la qualité de son service client, Aegean Airlines a également été élue 9ème parmi les 20 meilleures compagnies aériennes du monde par Conde Nast Traveller.

Les lecteurs ont notamment plébiscité le professionnalisme et la cordialité du personnel de bord ainsi que ses perspectives d’évolutions au cours des années à venir, souligne le site spécialisé tourmag.com.