Goldwasser Exchange

+32 (0)2 533 22 40
Du lundi au vendredi de 8h30 à 18h

Accès client

EDF 5,25%, General Motors Financial 5,75%, Softbank Group 6,875%... des perpétuelles en dollar à taux fixe puis variable

Combiner une rémunération fixe attrayante en dollar tout en se protégeant contre une remontée des taux d’intérêt, c’est possible grâce au marché obligataire. Mais cette couverture a un coût.

Les obligations perpétuelles subordonnées à taux fixe puis variable répondent aux attentes des investisseurs exigeant un rendement attrayant, mais souhaitant neutraliser l’essentiel du risque lié à une remontée future des taux d’intérêt.

Concrètement, ces obligations proposent un coupon fixe durant un certain nombre d’années, en général cinq ans. À l’échéance de cette période, l’émetteur dispose d’une option lui permettant de racheter ou pas son emprunt à un prix déterminé à l’avance. S’il n’exerce pas ce droit, le coupon devient alors variable, ce qui signifie qu’il est indexé sur base d’un taux d’intérêt de référence, par exemple le taux Euribor à trois mois du moment, augmenté d’une prime déterminée à l’émission de l’emprunt. En d’autres termes, le porteur de l’obligation est assuré d’avoir une rémunération adaptée aux nouvelles conditions de marché à la date du call.

Dette perpétuelle et rang de subordination

Le rendement plus élevé obtenu par l’investisseur est lié à un risque plus élevé inhérent à la dimension perpétuelle de ces obligations. En clair, ces titres n’ont pas de date de maturité. L’argent emprunté n’est donc, en théorie, jamais remboursé par l’émetteur.

En outre, ces obligations ont le statut de dette subordonnée. Elles sont donc assimilées à du capital hybride. À mi-chemin entre les actions et les obligations "classiques", ce statut induit un risque plus important pour les créanciers, notamment en cas de faillite de l’émetteur.

Le risque se loge également au sein du coupon, car, en cas de difficultés financières, l’émetteur peut décider de suspendre le coupon distribué ou encore de le supprimer.

Ces obligations sont également exposées au risque de liquidité: pour récupérer son investissement à une date déterminée, le porteur du l’emprunt devra passer par le marché secondaire obligataire.

En conclusion : le rendement plus attrayant obtenu et la protection liée à la remontée des taux d’intérêt sont obtenus en contrepartie d’un risque plus élevé. Autant le savoir.

Quelques exemples d'investissement

Si vous souhaitez investir dans ce genre d’obligations, voici quatre idées d’investissement :

Electricité de France (EDF)

L'emprunt perpétuel subordonné d'EDF (Electricité de France) offre un coupon fixe de 5,25% jusqu'en janvier 2023. À cette date, le premier producteur et fournisseur d’électricité en Europe pourra rembourser sa dette à 100%, sans quoi le coupon deviendra variable et égal au taux US à 10 ans augmenté d'une prime de 3,709%. L’obligation se traite aux alentours de 98,89% du nominal, soit un rendement de 5,57% jusqu’au premier call (janvier 2023). L’investissement est fixé à 100.000 dollars en nominal. Le rating "BB" chez Standard & Poor’s situe cette souche obligataire dans la catégorie spéculative.

General Motors Financial Company

General Motors, le premier constructeur automobile américain par les ventes est présent sur le marché des obligations perpétuelles à travers General Motor Financial Company, sa filiale de services financiers.

La perpétuelle General Motor Financial Company porte un coupon fixe de 5,75% jusqu’au 30 septembre 2029, date du premier call où l’émetteur peut racheter son emprunt à 100% du nominal. S’il décide de laisser courir sa dette, le coupon devient alors égal au taux américain à 3 mois augmenté d’une prime de 3,598%. Libellée par coupures de 1.000 dollars, l’obligation se négocie sur le marché secondaire à 86,75% du nominal, correspondant à un rendement « jusqu’au premier call » de 7,90%.

Scor SE

L’obligation perpétuelle subordonnée du réassureur français Scor, cinquième acteur mondial de son secteur, offre un coupon fixe de 5,25% jusqu’au 13 mars 2029, date où il dispose de la faculté de rappeler son emprunt. S’il n’exerce pas cette option, le coupon devient variable sur base d'un taux de référence augmenté d'une prime de 2,37%, comme expliqué dans la fiche de l'obligation. L’investissement est fixé à 200.000 dollars en nominal. Le rating "A-" chez Standard & Poor’s positionne cette souche obligataire dans la catégorie des obligations notées "Investment grade".

Softbank Group Corp.

Le fonds d’investissement japonais Softbank Group Corp., présent au capital de multiples sociétés a émis un emprunt perpétuel offrant un coupon fixe de 6,875% jusqu’au call dans huit ans. Si en juillet 2027, l’émetteur ne rachète pas son obligation, le coupon est établi en fonction d'un taux de référence augmenté d’une prime de 4,854%, comme expliqué dans la fiche de l'obligation. Nécessitant une mise de fonds de 200.000 dollars en nominal, l’obligation se traite à l’achat autour des 88,31% du nominal, correspondant à un rendement annuel "jusqu’au premier call" de 8,8%.