Goldwasser Exchange

+32 (0)2 533 22 40
Du lundi au vendredi de 8h30 à 18h

Accès client

Saudi Aramco enflamme le marché primaire avec 5 nouvelles obligations en USD

Saudi Aramco, officiellement Saudi Arabian Oil Company, la compagnie nationale saoudienne d’hydrocarbures a galvanisé le marché primaire mardi, à l’occasion de son émission obligataire inaugurale. Elles s'échangent désormais sur le marché secondaire.

La première émission obligataire du géant pétrolier saoudien a clairement enthousiasmé les investisseurs. Ces derniers se sont rués sur le carnet d’ordres, portant un temps la demande au-delà de la barre symbolique des 100 milliards de dollars. Mais elle est retombée à 92 milliards une fois l’opération clôturée, Aramco abandonnant l'idée de placer une obligation à taux variable et certaines demandes ayant été réduites, selon Bloomberg.

Cela reste malgré tout un montant record.

Au final, Aramco a levé un montant total de 12 milliards de dollars ventilés sur cinq tranches, à 3, 5, 10, 20 et 30 ans. Les coupons fixes s’étalent dans une fourchette comprise entre 2,75% et 4,375%.

Logiquement, les obligations, au statut de dettes seniors non sécurisées, se négocient désormais sur le marché secondaire. Pour ne citer que deux exemples, l’obligation Saudi Arabian Oil Company 2,75% - 16/04/2022 est disponible à 99,70% du nominal, correspondant à un rendement de 2,85%. Quant à l’emprunt 3,5% - 16/04/2029, il peut être acheté à 98,40% du nominal, correspondant à un rendement de 3,69%.

Les prix sont supérieurs aux prix d’émission mais leur progression traduit un sain retour à la réalité du marché après l'euphorie initiale.  

Quoi qu’il en soit, la compagnie pétrolière ne manque pas d’atouts pour convaincre : elle est la championne toutes catégories des bénéfices l’année dernière avec plus de 111 milliards de dollars. C’est plus que le montant cumulé d’Exxon Mobil, Chevron, BP, Royal Dutch Sell et de Total, ou presque le double de celui d’Apple (59,3 milliards), d’après les calculs de l’AFP. Et selon Les Échos, la compagnie pétrolière a également les coûts d’extraction de pétrole les plus bas du monde.

Les fonds levés par la compagnie d’hydrocarbures serviront aux objectifs généraux de l’entreprise. Certains observateurs estiment qu’ils seront consacrés à financer le rachat de 70% des parts détenues Saudi Basic Industries Corporation (Sabic), la compagnie chimique étatique.

Sources

Aramco bonds' modest gains suggest demand was inflated (Reuters.com)

Saudi Aramco s’offre une émission de dette à sa démesure (Capital.fr)

Investors go wild for Saudi Aramco's first bond as orders top $100 billion (CNN.com)

Aramco : les coûts d'extraction les plus bas du monde (LesEchos.fr)

Aramco Sells $12 Billion of Bonds in Unprecedented Debut (Bloomberg)