Goldwasser Exchange

+32 (0)2 533 22 40
Du lundi au vendredi de 8h30 à 18h

Accès client

Virgin Media se refinance en dollar sur dix ans

Le câblo-opérateur britannique Virgin Media, à travers sa structure de financement Virgin Media Secured Finance Plc, vient d’emprunter 825 millions de dollars sur le marché obligataire. Retour sur l’opération.

Virgin Media déploie ses activités au Royaume-Uni et en Irlande, où il propose quatre types de services : le haut débit, la télévision, la téléphonie mobile et la téléphonie fixe. La compagnie est aussi une filiale de Liberty Global, le groupe international fondé et majoritairement détenu par l’homme d’affaires américain John Malone. Présent dans les télécoms, Liberty Global est un des leaders mondiaux de la télévision par le câble ou par satellites et fournisseur d’accès à internet. Il est actif notamment dans une dizaine de pays européens, dont la Belgique à travers Telenet.

Sur base des dernières données disponibles, Virgin Media annonçait desservir 15,2 millions de foyers, 5,9 millions d’abonnés au câble, 3,1 millions de clients mobiles et 45.000 entreprises. Sa clientèle lui a permis d’atteindre un chiffre d’affaires de 5,15 milliards de livres sterling l’année passée, en hausse de 4% sur un an.

Sur le plan obligataire, hormis un seul emprunt en euro, le groupe est majoritairement endetté en livre sterling et en dollar. Et c’est dans cette dernière devise qu’il vient d’émettre sa nouvelle obligation ‘sécurisée de premier rang’ à échéance 15 mai 2029 assortie d’un coupon de 5,5%. Pricée à 100% du nominal, elle se traite dans les premiers échanges sur le marché secondaire avec une légère décote, à 99,96%, de quoi tabler sur un rendement de 5,50%. 

Attention, l'émetteur dispose d'une option de rachat par anticipation en mai 2024 à 102,75%. S'il exerce ce call, le rendement passe à 5,99%.

L’obligation qui est libellé par coupures de 200.000 et qui n’est affublé d’aucun rating chez Standard & Poor’s servira à refinancer des dettes existantes.