Goldwasser Exchange

+32 (0)2 533 22 40
Du lundi au vendredi de 8h30 à 18h

Accès client

Bingo pour Cirsa qui lève 390 millions d’euros sur le marché obligataire

Carton plein pour le groupe espagnol Cirsa. L’opérateur de casinos, de jeux de bingo et de paris sportifs indique, dans un communiqué, avoir bouclé un emprunt de 390 millions d’euros, destinés à financer l’acquisition de l’espagnol Giga Games System Operation SLU.

L’emprunt de la compagnie leader en Espagne, en Italie et dans plusieurs pays d’Amérique latine a été placé auprès de 120 investisseurs institutionnels, selon SBC News. Il affiche une maturité égale au 22 mai 2025 pour un coupon de 4,75%, un niveau proche du rendement observé sur le marché secondaire. L’obligation (au statut de dette sécurisée de premier rang) s’échange en effet à 100,04% du nominal, de quoi tabler sur un rendement de 4,74% pour ce titre noté B2, dans la catégorie spéculative, chez Moody’s.

Les fonds serviront à renforcer le bilan de l’entreprise et, surtout, au rachat d’une autre entreprise espagnole du secteur : Giga Games System Operation SLU. Cette dernière exploite 6.200 machines à sous, 51 jeux d’arcades et 9 halls de bingo dans les régions de Catalogne et du Levant, ainsi que le Gran Casino Costa Brava à Lloret de Mar.

Cette acquisition s’inscrit dans le cadre de la stratégie de Cirsa, soutenue par son principal actionnaire, le fonds de private equity Blackstone, de devenir le numéro un du marché des jeux de hasard en langue espagnole.

Actuellement, Cirsa et ses 14.500 employés exploitent 148 casinos, 187 salles de jeux, 3.000 centres de paris, 70.000 jeux d’arcades et 70 halls de bingo, le tout dans un total de 9 pays dont 6 en Amérique du Sud, lesquels lui ont permis de réaliser l’année dernière un chiffre d’affaires de 1,5 milliard d’euros.

Cirsa est le leader incontesté en Espagne (52% de l’excédent brut d’exploitation, avant intérêts, taxes, dépréciation et amortissements, ou Ebitda), selon les analystes de Spread Research, mais également au Panama (17%), en Colombie (12%) et au Costa Rica et en République dominicaine (2 à 3%). Il est également le quatrième joueur sur le marché mexicain, rivalisant ici avec un autre grand opérateur, Codere.

Cette diversification lui permet d’amortir le risque régulatoire et l’impact des taux de change, poursuivent les analystes de Spread Research. Le risque lié aux marchés émergents quant à lui devrait être « dilué » grâce à l’acquisition de Giga Games System Operation SLU, tout en renforçant la présence du groupe dans une région attractive et l’offre « physique », poursuivent-ils. En corollaire, les analystes regrettent la faible présence de Cirsa sur les jeux en ligne, un segment de marché qui connaît pourtant une croissance rapide.

Sources

Les communiqués de Cirsa

CIRSA completes €390 million bond placement eyeing future investments (SBC News)