Goldwasser Exchange

+32 (0)2 533 22 40
Du lundi au vendredi de 8h30 à 18h

Accès client

Du haut rendement pour la nouvelle obligation Icahn Entreprises 2024

Emetteur habitué du marché obligataire, la société d’investissement du milliardaire américain et actionnaire activiste Carl Icahn vient de lever un demi-milliard de dollars supplémentaires.

Pour lever ce montant qu’elle s’engage à rembourser dans cinq ans, la société d’investissement a dû proposer une rémunération annuelle de 4,75%.

Dans les premiers échanges, l’obligation fraichement émise est recherchée par les investisseurs, son cours pointant à 102,10% du nominal, pour un rendement à l’échéance ramené à 4,28%.

On notera plus largement que les rendements affichés par les obligations Icahn Enterprises ont sensiblement baissé ces dernières semaines.

En atteste l’évolution de l’obligation remboursable en 2026 par la société d’investissement, placée au pair en mai dernier et qui se traite déjà autour des 105% du nominal. Sur base d’un coupon fixe de 6,25%, le rendement à l’échéance de cette obligation est ramené à 5%.

Une baisse des rendements qui s’expliquent essentiellement par le ton monétaire plus accommodant tenu par la Banque centrale américaine.

AIG, Paypal, Tenneco...

Icahn Enterprises détient des participations dans de nombreux secteurs d’activité aux Etats-Unis, avec par exemple, des positions significatives dans le capital d’Hertz Global, AIG, Paypal et Herbalife.

On rappellera que la politique de Carl Icahn est d’investir des entreprises qu’il estime mal gérées, avec pour objectif d’influer sur le management, en vue d’en améliorer la valeur pour les actionnaires.

Dernièrement, l’investisseur activiste, l’un des plus puissants du secteur, est monté au créneau dans le cadre de l’offre de rachat d’Anadarko Petroleum par Occidental Petroleum pour 38 milliards de dollars.

Détenant pour 1,6 milliard de dollars de titres Occidental Petroleum, le milliardaire juge cette opération trop coûteuse et trop risquée dans le cas où les prix du pétrole venaient à baisser.

Alors qu’il cherche à obtenir des sièges au conseil d’administration de la major pétrolière, il a déclaré cette semaine qu’il s’opposerait aux tentatives de la direction de nommer de nouveaux administrateurs sans prendre en compte ses préconisations, relaye l’agence Reuters.

Repli du fonds au premier semestre

Côté performance, dans des marchés volatils, le fonds Icahn Investment a bouclé le premier semestre de l’année dans le rouge en repli de 8,8%. Le gain engendré l’année passée (+7,9%) se voit dès lors effacé.

Dans son communiqué d’entreprise, Icahn impute notamment cette contre-performance à la baisse de l’action Tenneco, du nom de cet équipementier américain spécialisé dans la fabrication de convertisseurs catalytiques, de filtres à particules diesel et d’amortisseurs.

Icahn Enterprises rappelle avoir reçu des actions Tenneco l’année passée dans le cadre de la vente à ce dernier de sa participation dans un autre équipementier automobile, Federal-Mogul.