Goldwasser Exchange

+32 (0)2 533 22 40
Du lundi au vendredi de 8h30 à 18h

Accès client

Iron Mountain place pour un milliard de dollars d’obligations

Spécialisée dans les services de stockage et de gestion des données, Iron Mountain, nouveau nom dans la sélection d'Oblis, vient de placer pour un milliard de dollars de nouvelles obligations. Voici plus de détails.

Des informations commerciales critiques aux échantillons géologiques, en passant par les œuvres d’art ou autres enregistrements originaux d’artistes, les clients d’Iron Mountain peuvent compter sur cette dernière pour protéger ce qu’ils ont de plus précieux, lit-on sur le site internet de l’entreprise basée à Boston.

La compagnie américaine fondée en 1951 s’occupe également de la conservation et de la protection de documents commerciaux, de fichiers électroniques de sauvegarde, de données médicales et d’autres ressources jugées critiques pour les entreprises.

Ses solutions incluent aussi des services pour accompagner la transformation digitale, le stockage dans le Cloud, ainsi que la gestion des données archivées, la destruction des dossiers papier et l’élimination ou le recyclage d’équipements informatiques…

Pour offrir ces services, Iron Mountain peut s'appuyer sur des espaces de stockage de plus de 8 millions de mètres carrés répartis sur 1.450 installations disséminées dans environ 50 pays, lesquelles permettent de protéger des actifs d'une valeur estimée à 17 milliards de dollars (chiffres au 31 mars donnés par Moody's).

Le groupe de Boston, qui a réalisé l'année dernière un chiffre d'affaires de 4,2 milliards de dollars, revendique servir 225.000 comptes clients, dont 95% des membres du Fortune 1000, l’indice qui regroupe les 1.000 plus grandes entreprises américaines classées par le chiffre d'affaires.

Iron Mountain détient une position dominante sur le marché du stockage et de la gestion de l'information en Amérique du Nord, d'une base de revenus locatifs récurrents et d'une empreinte géographique diversifiée, indiquait Moody's en juin, à l'occasion d'un relèvement de la perspective associée à la note de l'entreprise. Celle-ci est passée de 'négative' à 'stable', mais le rating des obligations 'seniors' a été confirmé à 'Ba3', dans la catégorie spéculative.

La perspective reflète les attentes de Moody's selon lesquelles Iron Mountain poursuivra sa croissance et diversifiera son portefeuille, tout en réduisant son endettement au fil du temps.

Le nouvel emprunt au statut de dette ‘senior non garantie’, d’une maturité égale au 15 septembre 2029 et d’un coupon de 4,875%, est noté lui aussi trois crans en dessous de la catégorie ‘Investment grade’, Standard & Poor’s lui attribuant un rating ‘BB-‘ (perspective stable). Dans les premiers échanges sur le marché secondaire, il y a moyen d’acheter cette obligation à 100,75% du nominal, correspondant à un rendement de 4,78% par coupures de 2.000 dollars. Précisons que le rendement de 4,8% est en ligne avec le taux d’intérêt moyen pondéré de la dette d’Iron Mountain au 30 juin 2019, date de clôture des comptes semestriels.