Goldwasser Exchange

+32 (0)2 533 22 40
Du lundi au vendredi de 8h30 à 18h

Accès client

La nouvelle obligation Yum! Brands au coupon de 4,75% recherchée

La holding américaine Yum! Brands, qui chapeaute plusieurs enseignes de fast food mondialement connues dont KFC et Pizza Hut, vient d’émettre une nouvelle obligation qu’elle s’engage à rembourser en 2030.

Accessible au plus grand nombre puisque libellée par coupures de 2.000 dollars, l'obligation fraîchement émise propose un coupon fixe de 4,75%, payable en rythme semestriel par la société basée à Louisville dans le Kentucky.

Il est à noter que le spécialiste de la restauration rapide a pu mener son emprunt dans d’excellentes conditions de marché. L’intérêt des investisseurs l’a même incité à lever 800 millions de dollars, soit deux cents millions de plus que prévu.

Et l’engouement se poursuivait dès les premiers échanges sur le secondaire, avec un cours qui s’affiche autour des 102% du nominal. L’investisseur qui aurait raté le train du marché primaire peut donc encore tabler sur un rendement à l’échéance supérieur à 4,40%.

Moody’s en soutien

Malgré les marques iconiques qu’elle détient en portefeuille, Yum! Brands et sa dette obligataire sont considérées comme spéculatives par les agences de notations.

En marge de cette émission, Moody’s vient toutefois de rehausser d’un cran à « Ba1 » son rating. Cet « upgrade » reflète les vues de l’agence selon lesquels l’opérateur de restaurants va continuer d’adopter une politique financière censée lui permettre de renforcer ses standards de crédits.

Il reflète au passage l’ampleur des activités du groupe, la diversité de ses marques et son modèle commercial basé sur la franchise qui ajoute de la stabilité aux résultats et réduit les besoins globaux en capital, peut-on lire dans le communiqué de Moody’s.

Des trimestriels « appétissants »

Ancienne spin off de Pepsico, Yum! Brands se présente comme l’un des leaders mondiaux de la restauration rapide par le nombre d’implantations.

Il faut dire que la holding, qui abrite les enseignes KFC, Pizza Hut et Taco Bell, ouvre en moyenne huit nouveaux points de vente chaque jour et en compte plus de 48.000 répartis dans 145 pays.

Si Pizza Hut est bien ancré en Belgique via son master franchisé Top Brands, Taco Bell n’a pas encore fait ses premiers pas chez nous, tandis que le premier KFC a ouvert ses portes tout récemment.

Coté résultats, Yum a signé une performance supérieure aux attentes au deuxième trimestre de l’année. La firme américaine a bouclé la période sur un bénéfice net de 289 millions de dollars.

Hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action se monte à 93 cents, dépassant le consensus. 

Le chiffre d'affaires atteint pour sa part 1,31 milliard de dollars au deuxième trimestre 2019, en baisse de 4% sur un an (1,28 milliard visé par le consensus).