Goldwasser Exchange

+32 (0)2 533 22 40
Du lundi au vendredi de 8h30 à 18h

Accès client

Moody’s dégrade la note de Ford qui bascule en catégorie spéculative

Moody’s a dégradé la note de la dette du constructeur américain Ford d’un cran, dans la catégorie spéculative. L’annonce est tombée lors des journées réservées à la presse du 68ième Salon automobile de Francfort, où le groupe a annoncé le lancement de huit modèles électriques cette année en Europe.

Le nouveau rating reflète les défis opérationnels considérables auxquels est confronté Ford, ainsi qu’une probable faiblesse au niveau des bénéfices et de la génération de trésorerie dans le cadre du plan de restructuration long et coûteux mis en œuvre, a expliqué Moody’s. L’agence s’attend à ce que le vaste plan de relance annoncé en 2018 s’étende sur plusieurs années, avec des charges d’environ 11 milliards de dollars et des dépenses de 7 milliards. Ford entreprend cette restructuration en étant affaibli, car le cash-flow et les marges bénéficiaires sont inférieures aux performances des autres constructeurs notés « Investment grade », a ajouté l’agence américaine.

Concrètement, la dette du géant de Détroit est désormais affublée d’un rating Ba1 contre Baa3, dans la catégorie dite « spéculative ». L’impact n’est pas négligeable pour Ford (et sa filiale Ford Motor Credit, dégradée elle aussi dans le même ordre de grandeur) qui voit ses coûts de financement mécaniquement augmenter. Le constructeur, dont l'endettement s’élevait à 141 milliards de dollars fin juin, perd aussi au passage toute une base d’investisseurs qui ne peuvent détenir des titres à haut rendement.

La décision de Moody’s a déjà eu un impact immédiat sur le marché obligataire secondaire, où les prix des obligations Ford sont orientés à la baisse, avec en corollaire des rendements et une prime de risque en progression.

Par exemple, l’obligation Ford Motor Company d’une maturité égale au 8 décembre 2046 et d’un coupon de 5,291% est désormais disponible à 92,1% du nominal, correspondant à un rendement de 5,88% par coupures de 2.000 dollars.

En euro, l’emprunt Ford Motor Credit à échéance 17 février 2026 et portant un coupon de 2,386% se traite à 100,85% du nominal, pour un rendement de 2,24%.