Goldwasser Exchange

+32 (0)2 533 22 40
Du lundi au vendredi de 8h30 à 18h

Accès client

Le tourisme, source de rendement pour votre épargne

Soutenu par les classes moyennes émergentes, l’industrie du tourisme a le vent en poupe. Si vous êtes en quête de rendement pour financer vos prochaines vacances (il n’est jamais trop tôt), Oblis a sélectionné pour vous quelques possibilités d’investissement afférentes à ce secteur.

La saison estivale est à peine dernière nous que les statistiques communiquées par l’Organisation mondiale du tourisme (OMT) viennent de tomber. Elles témoignent, une nouvelle fois, de la vigueur et de l’essor du tourisme à l’échelle du globe.

Car la faillite de Thomas Cook, le plus vieil organisateur de voyages du monde, ne doit pas occulter le poids du tourisme dans le développement économique et singulièrement dans celui des pays émergents, pour lesquels il représente souvent un pilier essentiel. 

Deux chiffres sont là pour en attester : 1,4 milliard de touristes ont voyagé dans le monde l’an passé (+6%) et quelque 1.700 milliards de recettes ont été générées par cette industrie.

On pourrait également citer la croissance de 4% du secteur, supérieure à celle de l’économie mondiale. Ce dynamisme, l'organisation internationale basée à Madrid l’explique par une conjonction de plusieurs facteurs.

Parmi d'autres, l'OMT cite un environnement économique favorable, la croissance de la classe moyenne émergente (singulièrement en Chine), les nouveaux modèles commerciaux, l'augmentation de la capacité aérienne, les frais de voyage abordables ou encore, la facilitation des visas.

Mais comme d'autres secteurs, le tourisme est aussi en pleine mutation : concurrence des plateformes informatiques, préoccupations environnementales sont autant de thèmes qui modifient les comportements des consommateurs, font émerger de nouveaux acteurs et évoluer ceux qui sont en place. 

Quelques pistes pour investir

Plus que jamais, le tourisme apparaît donc comme un puissant moteur de l’économie mondiale. Et face à un tel dynamisme, les besoins en financement des entreprises du secteur sont naturellement à l’avenant.

Plusieurs d’entre elles font d’ailleurs régulièrement appel aux marchés obligataires pour financer l’expansion de leurs activités. Les agences de réservation, acteurs clés de la chaine touristique, n’y échappent pas. A l’occasion de cette newsletter, le géant américain du secteur Expedia fait d’ailleurs l’objet d’une attention particulière dans un second article,

Nous aurions également pu mettre en avant l’obligation émise par Booking, le site de référencement en ligne concurrent d’Expedia et devenu pour beaucoup, un passage obligé. Que ce soit pour préparer ses vacances d’été ou tout simplement un week-end prolongé, difficile en effet de ne pas tomber sur ce site de réservation omniprésent sur la toile. Sur le marché secondaire, il est présent via un emprunt 2028 dont le rendement à l’échéance s'élève à 2,5% (coupures de 2.000 dollars/rating A-), pour un cours supérieur à 107% du nominal. 

Une fois votre voyage "booké", il vous faudra penser à faire vos valises. Pour ce faire, nous avons sélectionné l’obligation émise par Samsonite, numéro mondial du secteur. Le bagagiste américain, actif aussi sous les marques TUMI et American Tourister, permet de tabler sur un rendement de plus de 3% avec son emprunt échéant dans sept ans (coupure de 100.000 euros/rating spéculatif  BB+).

En ce qui concerne les chaines hôtelières, les possibilités d’investissement ne manquent pas. Parmi d’autres, il y a l’obligation remboursable en 2026 par Marriott International, le leader mondial de l’hôtellerie et singulièrement du segment du « luxe ». Active sous de nombreuses enseignes dont The Ritz-Carlton, Le Méridien, Sheraton ou encore Starwood, la firme propose avec cet emprunt un rendement à l’échéance de 2,80% (coupures de 2.000 dollars/rating BBB).

Son concurrent Hilton, qui compte plus de 5.700 établissements dans 113 pays, permet lui d'escompter un rendement de 4% avec son obligation à douze ans (coupures de 2.000 dollars/rating « BBB »).

Si vous avez optez pour les Etats-Unis comme prochaine destination, il y a fort à parier que si vous vous rendez Outre-Atlantique, vous optiez pour la compagnie américaine United Airlines. Sur le marché secondaire, son obligation remboursable en 2035 permet de tabler sur un rendement à l’échéance de près de 3% (coupures de 2.000 dollars/rating « BBB »).

Une fois sur place enfin, en vue de pouvoir voyager librement dans votre pays de vacances, vous opterez peut-être pour Hertz, le spécialiste mondial de la location de véhicules présent aux quatre coins du globe. Son obligation remboursable en 2023 affiche un rendement à l’échéance de 6% (coupures de 2.000 dollars/rating spéculatif B-).