Goldwasser Exchange

+32 (0)2 533 22 40
Du lundi au vendredi de 8h30 à 18h

Accès client

Focus sur Thermo Fisher Scientific et sa nouvelle obligation en dollar, toujours proche de son prix d’émission

Thermo Fisher Scientific, entreprise américaine basée dans le Massachusetts et spécialisée dans la fourniture de biens et services médicaux, est peu connue en Europe. Sa capitalisation boursière s'élève pourtant à 110 milliards de dollars, ce qui en fait un acteur majeur dans son secteur. 

Thermo Fisher Scientific fabrique et distribue une gamme diversifiée d'instruments d'analyse, d'équipements médicaux, de réactifs et de consommables à destination du secteur scientifique, médical et de la recherche. Il fournit également des logiciels et des services pour la recherche, la fabrication, l'analyse, la découverte, le diagnostic… Quatre grands secteurs se dégagent parmi ses clients : les sciences de la vie, les produits et services pour laboratoires, le diagnostic et finalement les instruments d’analyses.

L’entreprise emploie 75.000 personnes, réalise un chiffre d’affaires annuel d'environ 25 milliards de dollars, dont 50% en Amérique du Nord, 25% en Europe, 22% en Asie-Pacifique et le solde dans le reste du monde. Ses clients se répartissent dans le secteur pharmaceutique et biotechnologique à raison de 39% du chiffre d’affaires, dans le monde académique et les autorités gouvernementales à raison de 22%, dans le secteur industriel pour 19% et finalement 20% dans le secteur du diagnostic et des soins de santé. 

Fin mai, le groupe indiquait viser un chiffre d’affaires stable pour 2019 et vouloir investir 29 milliards de dollars dans les 3 ans à venir. 65% de ce montant seraient consacrés à des fusions – acquisitions et 35% à des rachats d’actions et le paiement de dividendes. "Les fusions-acquisitions constituent la première piste de notre stratégie de développement : notre secteur est encore fragmenté et notre expérience nous permet de détecter les bonnes opportunités", précisait alors Thermo Fisher Scientific. La société anticipe un ratio d’endettement de 2,75 x durant cette période et entend se maintenir dans la catégorie ‘Investment grade’. 

La dette senior non sécurisée de Thermo Fisher Scientific est notée BBB+ chez Standard & Poor’s et Baa1 chez Moody’s, cette dernière ayant relevé le rating d’un cran en mai. Selon l'agence, Thermo Fisher Scientific devrait continuer à réaliser de temps en temps d’importantes acquisitions financées par de la dette, mais a déjà démontré par ailleurs sa capacité à se désendetter après de telles opérations. 

Thermo Fisher Scientific a émis plusieurs emprunts obligataires fin septembre avec pour objectif, non pas le financement d'acquisitions mais le remboursement des dettes existantes. La société a emprunté la contrevaleur de 4,4 milliards d’euros ventilés sur des échéances comprises entre 2025 à 2049. Parmi ces nouvelles obligations, pointons l'obligation à 10 ans en dollars, au coupon de 2,60%. 

Libellée par coupures de 2.000 dollars, le prix de cette l'obligation avoisine son prix d’émission et affiche un rendement de 2,52%.

Une opportunité de diversification ?