Goldwasser Exchange

+32 (0)2 533 22 40
Du lundi au vendredi de 8h30 à 18h

Accès client

Sursaut pour l'obligation Rallye 4% 23/11/2020 en franc suisse

L'obligation Rallye d'une durée résiduelle d'un an et libellée en franc suisse a repris un peu de couleurs sur le marché secondaire, passant de 23,50% le 9 décembre à près de 30% du nominal...

Le sursaut de l'obligation observé ces derniers jours est lié à la publication du communiqué de Rallye annonçant les modalités de son projet de sauvegarde, élaboré avec le concours des administrateurs judiciaires.

Rappelons que Rallye est présent dans le secteur du commerce alimentaire et du e-commerce non alimentaire ainsi que dans le secteur de l'équipement sportif à travers ses participations dans Casino et Groupe Go Sport. Il détient 52% du capital et 63% des droits de vote de Casino, un des leaders mondiaux du commerce alimentaire et un actif stratégique pour Rallye. La société holding détient également 100% de Go Sport, un spécialiste de la distribution d'articles de sport, et un portefeuille diversifié d'investissements. Les dividendes versés par Casino sont une source essentielle de revenus pour Rallye qui a réalisé l'année dernière un chiffre d'affaires de 37,50 milliards d'euros, selon le communiqué financier des résultats annuels.

Etouffée par une dette de près de trois milliards d'euros, la société holding de contrôle du distributeur français Casino (52% des parts) a été placée sous la protection du tribunal de commerce de Paris en mai, afin de suspendre ses échéances et renégocier celles-ci avec ses créanciers.

Les détails du plan de sauvegarde sont désormais connus. Les voici dans les grandes lignes, le document, assez technique, pouvant être consulté via ce lien URL. A noter qu'il s'agit de propositions qui seront soumises à l'approbation des créanciers dans les prochaines semaines. Rallye s'est fixé pour objectif d'obtenir l'approbation du plan de sauvegarde par les autorités judiciaires "au plus tard à la fin du premier trimestre 2020".

Créanciers sécurisés et non sécurisés

Pour se désendetter, Rallye propose à ses créanciers sécurisés représentant 1,15 milliard d'euros de dettes nanties sur des actions Casino de choisir entre: soit un remboursement étalé sur dix ans avec une échéance de 65% de la dette en 2030 (et une première annuité forfaitaire de 100.000 euros à répartir sur l'ensemble des créanciers de Rallye), soit être remboursés dès 2023 à 85% et à 15% en 2024 et à condition d'accepter que les actions Casino sur lesquelles sont nanties leurs créances puissent être utilisées par Rallye pour un nantissement de second rang.

Pourquoi cette dernière condition ? Car la maison-mère de Casino souhaite pouvoir se servir de ces titres pour mettre en place un financement en vue du remboursement anticipé et/ou d'une offre de rachat qui serait proposée à l'ensemble des créanciers porteurs de titres non sécurisés, représentant un total de 1,566 milliard d'euros de la dette de Rallye. Sont visés principalement les détenteurs d'obligations Rallye, dont la souche libellée en franc suisse.

Le quotidien français Le Figaro indique Rallye devrait lancer une offre de rachat avec une forte décote, ce que semble également anticiper le marché. Le niveau des prix des obligations Rallye sur le marché secondaire en témoigne.

Sources

Les communiqués de Rallye

Rallye confiant dans sa capacité à vivre avec une dette largement allégée (Le Figaro.fr)