Goldwasser Exchange

+32 (0)2 533 22 40
Du lundi au vendredi de 8h30 à 18h

Accès client

L'obligation Tupperware (4,75% - 2021) disponible sous le pair

L’obligation que la marque iconique américaine Tupperware Corporate Brands s’engage à rembourser dans deux ans et demi se traite sous le pair à 98,50% du nominal, portant son rendement à l’échéance à près de 6% en dollar.

 

 

Tupperware Corporate Brands, qui écoule chaque année des millions de boites, de toutes les formes et de toutes les couleurs, est présent sur le secondaire avec une obligation qui pourrait ne pas laisser indifférents les investisseurs à la recherche de papier rémunérateur.

Se traitant donc sous le pair, cette obligation avait émise en 2012 et avait permis à la société créée dans les années quarante par l’ingénieur chimiste Earl Tupper de lever 600 millions de dollars à maturité juin 2021.

Le fabricant d'ustensiles de cuisine et d'articles en plastique pour la maison a rendu son obligation accessible au plus grand nombre, la coupure étant fixée à 2.000 dollars.

Si le rendement est alléchant, gardons à l’esprit que l’emprunt est noté « BB+ » chez Standard & Poor’s, autrement dit le meilleur cran de la catégorie spéculative. Il y a moins de six mois, l’agence considérait encore la société originaire de Floride comme un émetteur de bonne qualité.

La publication de résultats inférieurs aux attentes pour la première moitié de l’année, conjuguée à une baisse des prévisions pour la seconde, poussa l’agence à dégrader d’un cran sa note.

Tupperware Corporate Brands, qui commercialise également des produits de beauté, a généré l'an passé un chiffre d’affaires de 2,7 milliards de dollars, pour un bénéfice net de 155 millions. Mondialement connue, elle réalise plus de 90% de ses ventes en dehors de son territoire domestique, dont 70% au sein des marchés émergents. 

« La révolution ménagère »

Comme le souligne Bénédicte Jourgeaud dans son livre « Tupperware, la saga française », Earl Tupper inventa non seulement une marque qui s’est imposée en quelques décennies dans notre quotidien, mais aussi une méthode de vente à domicile qui permis à l’entreprise de conquérir le marché des ménagères tout au long du siècle dernier.

Il faut savoir qu’à ses débuts, l’entreprise a du mal à décoller et les Tupperware, vendus en quincailleries et dans les grands magasins, ne rencontrent qu’un succès mitigé.

Manifestement, rares sont ceux qui, à l'époque, comprennent les avantages du couvercle qui rend les récipients hermétiques et étanches, préservant ainsi plus longtemps la fraîcheur des aliments et évitant, ce dont on ne parlait pas encore, la contamination croisée des produits alimentaires.

C’est alors qu’Earl Tupper se rend compte que deux des personnes qui commercialisent ses boites réalisent de bonnes ventes. Il s’agit d’un vendeur porte-à-porte et d’une démonstratrice (Brownie Wise) qui utilise le système de démonstration vente à domicile. Tupper recrute alors cette dernière pour qu’elle établisse le même système dans son entreprise.

C’est le début du succès. Les ventes à domicile (organisée par des concessionnaires) deviennent très populaires et les Tupperware sont retirés du circuit de distribution traditionnel. Cette période coïncidera également avec la "révolution ménagère" en marche aux Etats-Unis et quelques années plus tard, dans toutes l’Europe où les femmes découvrent la société de consommation.

Grâce à sa solidité avérée et son innovation, les Tupperware se vendront à des millions d'exemplaires. Les inventions de Tupper seront même portées au statut d’art. C’est ainsi qu’au musée MoMA de New York, les premiers modèles de pichet et pot de crème de la marque peuvent être contemplés dans la partie « designs du milieu du XXe siècle ».

Aujourd'hui, la firme qui s’appuie sur un réseau de plusieurs millions de vendeurs indépendants, continue de s'adapter aux nouvelles habitudes de consommation. Elle a considérablement élargi sa gamme de produits et surfe adroitement sur la vague du réutilisable qui a fait ses premiers succès.

Promotion: le courtage de cette obligation que nous passons en revue aujourd'hui est réduit à 0,40% pour tout achat d'une contrevaleur de minimum 10.000 dollars, réalisé avant la fermeture des marchés le 13/12 à 17:30.