Goldwasser Exchange

+32 (0)2 533 22 40
Du lundi au vendredi de 8h30 à 18h

Accès client

Focus sur la nouvelle obligation Paper Industries 6% 01/03/2025 par 1.000 euros et disponible sous le pair

Emise à 100% du nominal, la nouvelle obligation du groupe papetier Lecta s’échange sur le marché secondaire sous son prix d’émission, à 95,69%, de quoi tabler sur un rendement de 9,68% pour cet emprunt libellé par coupures de 1.000 euros.

L’emprunt d’une durée de cinq ans a été émis par Paper Industries, une structure du groupe Lecta.

D’une taille de 200 millions, cette nouvelle souche obligataire offre un coupon variable correspondant au taux swap en euro à 3 mois augmenté d’une prime fixe de 6%. La rémunération est donc revue et indexée sur le taux swap tous les trois mois, comme détaillé dans la fiche de l’obligation (reprise désormais dans notre sélection). Dans le cas présent, la prochaine révision du coupon aura lieu en juin 2020.

Entre-temps, le coupon (exprimé en base annuelle) est fixé à 6%. Comment est-on arrivé à ce montant alors que le taux swap en euro à 3 mois est actuellement de -0,409%, ce qui devrait donc donner un coupon de 5,591% (6% - 0,409%)? En fait, une clause de l'emprunt prévoit que le taux ne peut être négatif. Si c'est le cas, il automatiquement ramené à zero. En d'autres termes, le coupon ne sera jamais inférieur à 6%, même si le taux de référence devait s'enfoncer en territoire négatif. Il y a moyen de suivre le taux swap en euro à 3 mois via ce lien URL.

La rémunération actuelle, compte tenu des prix observés sur le marché secondaire, est particulièrement généreuse (élevée), ce qui peut s’expliquer par le contexte particulier dans lequel a été émise cette obligation.

Recapitalisation

L’emprunt s’inscrit dans le processus d’une recapitalisation du groupe papetier qui a vu son actionnaire principal CVC Capital Partners, un fonds de private equity et jusque-là propriétaire majoritaire, céder le contrôle de l’entreprise aux détenteurs d’anciennes obligations. La remise à flots de la multinationale du papier passe notamment par l’émission de l’emprunt sous revue, comme l’annonce un communiqué.

L’évolution des premiers prix sur le marché secondaire laisse penser que le marché reste encore très prudent pour Lecta. Il exige donc une prime de risque conséquente pour prêter au papetier.

Un géant du papier

Les origines de Lecta remontent à l'achat, entre 1997 et 1999, de trois entreprises: Cartiere del Garda en Italie, Condat en France et Torraspapel en Espagne.

La société dispose actuellement de sept usines modernes situées en France, Espagne et Italie se consacrant à la production de papiers spéciaux, papier couché sans bois et papier support, totalisant une capacité industrielle proche de deux millions de tonnes. Lecta qui a mis en oeuvre un plan d’investissement sur les produits à forte valeur ajoutée dessert 22.000 clients dans 130 pays.

Sur base des dernières données annuelles disponibles, on apprend que le groupe Lecta a réalisé 1,49 milliard d’euros de chiffre d’affaires en 2018 et subi une perte de 2,44 millions. Ses derniers résultats sont disponibles via ce lien URL.