Goldwasser Exchange

+32 (0)2 533 22 40
Du lundi au vendredi de 8h30 à 18h

Accès client

2 nouvelles obligations par 1.000 euros pour Continental

Conforté par la publication de résultats trimestriels rassurants, le fabricant allemand de pièces détachées automobiles Continental est venu mettre à contribution les obligataires ce mardi, levant pour l’occasion 1,5 milliard d’euros en deux tranches. Accessibles au plus grand nombre, elles sont notées Baa2 chez Moody’s. 

Emetteur Coupon Maturité Taille (en euro)
Continental AG 2,50% 27/08/2026 750 millions
Conti-Gummi Finance BV 2,125% 27/11/2023 750 millions

Pour ne citer qu’elle, la nouvelle obligation remboursable dans six ans est assortie d’un coupon de 2,50%. Recherchée dès les premiers échanges sur le marché secondaire, elle se traite au-dessus de son prix d’émission à 100,75% du nominal. 

Notons que la dette à long terme de Continental AG est assortie d'un rating Baa2 chez Moody's en catégorie "investment grade", catégorie qui renvoie aux émetteurs dont la santé financière est jugée solide.

Equipementier automobile

S’il est surtout connu pour sa marque de pneu éponyme, le groupe allemand basé à Hanovre est un équipementier automobile au sens large.  

Au-delà de sa division pneumatique, qui génère plus de dix milliards de revenus chaque année, la firme conçoit ainsi des châssis et des systèmes de sécurité, tandis que sa filiale Vitesco Technologies s’attache à rendre les groupes motopropulseurs propres, efficaces et abordables.

La division ContiTech est pour sa part l’un des fournisseurs principaux de nombreux produits en caoutchouc techniques et un spécialiste de la technologie du plastique. 

Comme évoqué en introduction, l'équipementier allemand, fournisseur de constructeurs tel que BMW, Daimler, Ford, Peugeot, Toyota, Nissan, Opel ou Porsche, a publié il y a quelques jours des résultats dans le haut de la fourchette des attentes, bouclant le premier trimestre de l'année sur un chiffre d'affaires de 9,8 milliards d'euros.  

Rappelons que l'équipementier évolue dans un secteur en proie à de nombreux défis et qui plus est, sous pression face à un affaissement des ventes de voitures neuves depuis maintenant deux ans. 

Dans un communiqué, le concurrent de Michelin, Bridgestone et Goodyear, a déclaré que l'environnement économique continuait d'être caractérisé par une 'incertitude' importante et qu'il s'abstenait toujours de donner des perspectives pour 2020. 

L'année passée, Continental avait généré un chiffre d'affaires annuel de 44,5 milliards d'euros.