Goldwasser Exchange

+32 (0)2 533 22 40
Du lundi au vendredi de 8h30 à 18h

Accès client

Le moment d'investir dans l'action Montea ?

L'immobilier logistique sera-t-il un des gagnants de l'ère post Covid-19? Il est raisonnable de le penser alors que les mesures prises pour lutter contre le coronavirus ont entraîné une croissance énorme du commerce électronique dans le monde entier et partant, de la demande d'immobilier logistique. Certains acteurs du secteur, comme l'entreprise belge Montea, estiment que la crise actuelle va générer de nouvelles opportunités de développement.

Montea est spécialisée dans le développement, l'achat et les locations des entrepôts logistiques en Belgique, en France et aux Pays-Bas. Le groupe propose des entrepôts à la location et des services de gestion associés, mais il peut construire également des complexes immobiliers logistiques sur mesure pour les clients. Il réalise également des opérations de "sale & rent back": le rachat d’un entrepôt pour immédiatement le donner ensuite en location au vendeur.

Précisons que l’immobilier logistique représente exclusivement les surfaces immobilières (entrepôts, centres de distribution…) destinées à stocker des biens en attendant leur commercialisation.  

Avec WDP, dont elle partage certains actionnaires (comme la famille De Pauw ), Montea est la seule société immobilière réglementée (SIR) cotée à la bourse de Bruxelles active exclusivement dans ce segment.

Montea dont la capitalisation boursière évolue aux alentours de 1,3 milliard d’euros a l'ambition de faire croître son patrimoine immobilier d'environ 300 millions d'euros, pour porter son portefeuille à 1,45 milliard d'euros fin 2021. Les opportunités ne manquent pas visiblement puisqu’environ 65% de cette croissance (soit 194 millions) ont déjà été identifiés, note la société sur son site internet.

Si l'épidémie de coronavirus (début 2020) et les résultats des mesures prises pour endiguer le virus sont de nature à exercer un impact sur les performances financières de l'entreprise cette année, Montea a listé (en marge de la publication de ses résultats trimestriels), les éléments qui l'incitent à dire que le segment de l'immobilier logistique "ne devrait pas souffrir de la crise, voir pourrait en bénéficier".

Transformations de la chaîne d'approvisionnement

Le monde qui émergera de la crise sanitaire sera marqué des transformations dans la chaîne d'approvisionnement dès lors que les entreprises voudront réduire leur dépendance aux pays d'Asie et constituer des stocks stratégiques, ce qui stimulera la demande d'entrepôts, estime ainsi Montea.

De plus, les attentes des consommateurs quant aux délais de livraison vont s'accroître et, pour y répondre, les entreprises n'auront d'autre choix que d'augmenter leur stock, ajoute le groupe.

Le contexte sera d'autant plus favorable que les entreprises qui ne proposaient pas encore de services en ligne ont été contraintes de créer une offre ad hoc, laquelle devrait subsister après la crise.

En corollaire, un certain nombre de consommateurs qui ne connaissaient pas encore les avantages des services en ligne, ont découvert l’avantage de commander via Internet (et ils pourraient passer du statut de client occasionnel au statut de client permanent).

Et les analystes dans tout cela? Aucun d’entre eux ne distille une recommandation de vendre (*). Ceux qui ont récemment réagi aux derniers résultats trimestriels de l’entreprise ont confirmé leur opinion sur la valeur. Leur objectif de cours médian à douze mois atteint 85,33 euros, supérieur de l’ordre de 2% au cours actuel.

La société a l’ambition de verser un dividende de 2,67 euros en 2020, soit un rendement du dividende d’un peu plus de 3% au cours actuel. A noter que l’action se traite hors droit au dividende de l’exercice 2019 (2,54 euros) ce vendredi 22 mai.

Si l'action vous intéresse, n'hésitez pas à nous communiquer vos ordres d'achat au +32 (0) 2 533 22 40 ou via info@goldwasserexchange.be

---

Sources: les communiqués de Montea

(*) Sur base des analystes repertoriés par Bloomberg