Goldwasser Exchange

+32 (0)2 533 22 40
Du lundi au vendredi de 8h30 à 18h

Accès client

L’obligation Playtech (3,75% - 2023) en euro se rapproche du pair

Comme bon nombre d’obligations relevant de la catégorie spéculative, l’obligation 3,75% remboursable en 2023 par Playtech, du nom de cet éditeur britannique spécialisé dans le développement de logiciels de jeux de hasard en ligne (casino, poker, bingo, paris sportifs…) a comblé une bonne partie de ses pertes encourues au mois de mars, sans pour autant renouer avec ses plus hauts annuels.  

L’obligation sous revue peut ainsi être achetée aux alentours des 96% du nominal, après un plus bas de 60% touché fin mars. Sur base de cette décote, l’investisseur peut encore tabler sur un rendement annuel de 4,85%, en ligne avec le rating spéculatif BB- chez Standard & Poor’s. 

Libellé par coupure de 100.000 euros, le titre était orienté à la hausse la semaine passée, après que Playtech ait fait part de résultats qui ont répondu aux attentes, grâce notamment à sa division de trading (TradeTech Group) qui a largement profité de la volatilité accrue sur les marchés et des volumes de négociation. 

A elle seule, TradeTech a ainsi contribué pour 45 des 140 millions d’euros de bénéfices engrangés par la firme au cours des quatre premiers mois de l’année (janvier à avril). Des résultats qui selon la banque d’investissement américaine Jefferies, sont les meilleurs jamais présentés par l’entreprise pour une telle période.  

"Bien que la pandémie commence à avoir un impact sévère sur certaines des activités du groupe, les résultats sont globalement conformes aux attentes initiales", a déclaré le management, qui précise que la suspension des paiements aux actionnaires et des programmes de rachat d’actions ont permis d'économiser plus de 65 millions d'euros. 

Plus tôt cette année, Playtech avait indiqué que les Européens confinés à la maison, en raison de la pandémie de COVID-19, jouaient davantage au poker et au bingo en ligne. 

A propos de Playtech

Société cotée à la bourse de Londres, où elle est valorisée à 700 millions de livres, Playtech est l'un des plus importants fournisseurs de logiciels de jeux, à destination des sites de casinos, de poker, de jeux de bingo, de paris sportifs, de jeux à gratter, et d’autres, tout cela en ligne. 

La société propose également des services de trading et de négociations d'instruments financiers.

Notons que depuis deux ans, la société détient notamment une participation majoritaire dans Snai, cette agence qui détient et exploite la principale marque de jeux et paris sportifs en ligne en Italie. 

Une participation qui a contribué à la hausse de 23% des revenus de Playtech l’année passée (1,5 milliard de livres).