Goldwasser Exchange

+32 (0)2 533 22 40
Du lundi au vendredi de 8h30 à 18h

Accès client

Les créanciers d’Hema en passe de prendre le contrôle de l’entreprise ?

La chaîne de magasins néerlandaise spécialisée dans les articles pour la maison à bas prix Hema va-t-elle tomber dans les mains de ses créanciers ? Ce scénario semble probable, selon Het Financieele Dagblad.

Le journal néerlandais explique ainsi que les créanciers souhaitent prendre le contrôle du groupe et qu’ils sont prêts en échange à laisser tomber la moitié des 600 millions d’euros de créances détenues sur l’entreprise. Notons que leurs obligations ne valent plus grand chose. Ainsi par exemple, l’obligation Hema Bondco II BV, au coupon fixe annuel de 8,50% et remboursable en 2023 cote sur le secondaire aux alentours de 5% du nominal ! 

Cette proposition a été présentée à la direction d’Hema avec laquelle ils sont en discussions depuis plusieurs semaines, précise le Financieele Dagblad sur base de sources qui ont exigé l’anonymat.

Si ce scénario se confirme, l’homme d’affaires Marcel Boekhoorn, à la tête d’Hema depuis l’automne 2018, sera éjecté de son poste.

Marcel Boekhoorn n’a pas réagi aux informations du quotidien néerlandais. Quant au porte-parole de la chaîne, il s’est borné à indiquer que la chaîne de magasins discutait avec "beaucoup de personnes et d’instances".

Les créanciers craignent que l’endettement d’Hema ne soit si élevé que l'entreprise ne puisse jamais les rembourser. Pour récupérer le plus d'argent possible, ils souhaitent échanger une partie de leur dette contre des actions, qu’ils peuvent plus facilement revendre.

L’endettement élevé d’Hema est un héritage du passé, conséquence du rachat de la chaîne de grands magasins par le fonds d’investissement Lion Capital en 2007. En 2018, Marcel Boekhoorn a racheté l’entreprise aux investisseurs britanniques en se promettant de réduire l’endettement. Sans grand succès.

La crise du coronavirus a affaibli la situation financière de l’entreprise. Une série de magasins ont dû fermer leurs portes en raison des mesures de quarantaine ce qui a pesé lourdement sur le chiffre d’affaires. Si les magasins sont maintenant ouverts, le chiffre d’affaires n’est à qu’à 80% de celui de l’année dernière.

Hema est présente dans 12 pays sur 3 continents et compte plus de 750 magasins. Elle détient un portefeuille de 32.000 produits et services propres. Environ 19.000 personnes travaillent pour l’entreprise.

Source

Schuldeisers willen Hema overnemen van Marcel Boekhoorn (Het Financieele Dagblad)