Goldwasser Exchange

+32 (0)2 533 22 40
Du lundi au vendredi de 8h30 à 18h

Accès client

Apache : le point sur l'obligation 4,375% à huit ans en dollars

L’obligation (coupures de 2.000 dollars) que s’engage à rembourser dans huit ans la firme américaine d’hydrocarbures Apache Corporation poursuit sa marche en avant, se traitant désormais autour des 91,50% du nominal sur le marché secondaire.

En dépit de la remontée du cours (nettement visible sur le graphique), l’obligation affiche encore une décote significative en regard de son prix d’émission, de quoi permettre à l’investisseur confortable en la capacité de l’entreprise d'honorer ses dettes, de tabler sur un rendement annuel à l’échéance de 5,68%. Il s’agit d’un rendement en ligne avec le rating spéculatif "BB+" accordé par Standard & Poor’s. 

La forte volatilité du cours (tombé à un plus bas de 52% du nominal il y a quelques semaines) s’explique par la nature des activités de l’émetteur.

Apache étant spécialisé dans l'exploration et la production d'hydrocarbures, le groupe a logiquement été pénalisé par la chute du prix du brut au plus fort de la crise, lorsque le pétrole coté à New York était tombé en territoire négatif.  

Entre-temps, l’or noir s’est refait une petite santé à 40 dollars le baril à l’heure d’écrire ces lignes, un rebond qui a donc soutenu celui de l’obligation sous revue.  

Pétrole et gaz

La majorité des revenus de la firme texane sont tirés de l’exploration et de la production de pétrole brut, avec selon les données communiquées sur le site internet de l’entreprise, une production de 87,4 millions de barils en 2019. 

Le solde des revenus de l’entreprise est tiré de l’exploration et de la production de gaz naturel et, dans une moindre mesure, de gaz naturel liquéfié (GNL). 

Dans son rapport annuel, Apache revendique une production quotidienne pouvant aller jusqu'à 310.000 barils (pétrole et gaz), tandis que ses réserves prouvées dépassent le milliard de barils. 

L'entreprise, dont les sites d'exploration et de production sont situés aux États-Unis, en Egypte et au Royaume-Uni, a bouclé son dernier exercice fiscal sur un chiffre d'affaires de 6,32 milliards de dollars, ainsi que sur une perte nette de plus de trois milliards. 

Pour plus de détails quant aux activités et résultats de l'entreprise, nous vous invitons à consulter son dernier rapport annuel (en anglais).