Goldwasser Exchange

+32 (0)2 533 22 40
Du lundi au vendredi de 8h30 à 18h

Accès client

Voici les nouvelles obligations attendues

Oblis vous dévoile quelques-unes des opérations dans le pipeline du marché primaire obligataire. Certaines de ces opérations pourraient être bouclées assez rapidement. À noter que les obligations récemment émises sont reprises dans notre sélection.

ALCOA – Le producteur d’aluminium et de bauxite américain Alcoa est actif pour l'instant sur le marché primaire à travers sa filiale Alcoa Nederland Holding B.V. Si l’émetteur est basé aux Pays-Bas, la nouvelle obligation devrait permettre de lever des fonds non pas en euro, mais en dollar, à hauteur de 750 millions. Le coupon est attendu à 5,5% pour un emprunt échéant en 2027. Le prix d’émission devrait être connu en début de semaine, sous réserve des conditions de marché.

ALSTOM –  La société française Alstom devrait se financer sur le marché obligataire à hauteur de 400 millions d’euros, indiquent des sources de marché. Cette opération s’inscrirait dans le cadre du rachat des activités de son concurrent canadien Bombardier Transport.

IDB Invest – Inter-American Investment Corporation (IDB Invest) teste actuellement le marché en vue de l’émission d’un emprunt destiné à soutenir la réponse de la banque de développement au coronavirus. Les détails comme le coupon, la taille d’émission ou la maturité ne sont pas connus. IDB Invest est une banque de développement se consacrant à promouvoir le développement économique de ses pays membres, en Amérique latine et aux Caraïbes, grâce au secteur privé. L’institution finance des sociétés et des projets durables. Elle notée dans la catégorie "Investment grade" chez Fitch Ratings (notation "AAA"), Moody’s ("Aa1") et Standard & Poor’s ("AA").

RETAIL PROPERTIES OF AMERICA – La société immobilière américaine qui possède et exploite des centres commerciaux de haute qualité et stratégiquement situés est lui aussi attendu avec une obligation libellée en dollar. Les rencontres avec les investisseurs ont démarré le 8 juillet. Au 31 mars 2020, l’entreprise détenait 102 immeubles destinés aux commerces de détail et totalisant près de 2 millions de mètres carrés. Aucun rating n’est disponible au stade actuel.

BC PARTNERS / BINDI – L’'acquisition par le fonds d’investissement BC Partners, pour 200 millions d'euros, de la pâtisserie surgelée Pasticceria Bindi, devrait être refinancée grâce au marché obligataire. L’émetteur qui a vu ses plans contrariés en début d’année par la pandémie de Covid-19 devrait tenter de profiter d’une fenêtre de tir favorable, pour lever 350 millions d’euros au détour d’une obligation notée "High yield".