Goldwasser Exchange

+32 (0)2 533 22 40
Du lundi au vendredi de 8h30 à 18h

Accès client

5 actions du secteur pharma à suivre

Parmi les entreprises du secteur pharmaceutique à la capitalisation boursière supérieure à cinq milliards d'euros (ou l'équivalent en devise), Oblis a épinglé les actions affichant la plus belle marge de progression à douze mois (sur base du consensus des analystes).

Swedish Orphan Biovitrum : un potentiel de 47%

Dans notre classement du jour, l’action Swedish Orphan Biovitrum, du nom de ce fabricant de médicaments contre les maladies rares, affiche le plus beau potentiel. La communauté des analystes table ainsi sur un cours de 228 couronnes suédoises à un horizon de douze mois, contre un dernier cours de clôture de 155 couronnes*.

De son petit nom Sobi, la société domiciliée à Stockholm et rival des laboratoires Roche, Novo Nordisk ou Shire, axe ses activités sur les traitements pour les domaines de l'hématologie, de l'immunologie et des soins spécialisés.

Réalisant la quasi-totalité de ses affaires en Europe et en Amérique du Nord, la biotech dit tabler sur un revenu de l'ordre de 15,25 milliards de couronnes (environ 1,5 milliard d’euros) pour l'année en cours.

Fresenius SE & Co KGaA: un potentiel de 31%

À en croire les analystes, Fresenius SE & Co KGaA, qui fait partie des trente plus grandes entreprises allemandes en termes de capitalisation boursière, devrait également performer au cours des douze prochains mois.

Pour ainsi dire unanimement à l'achat, les analystes envoient l'action à un cours de 50 euros, contre un dernier cours de clôture de 38 euros*.

Société plus que centenaire, Fresenius décline ses activités en quatre grandes divisions que sont Fresenius Medical Care (leader mondial de la dialyse), Fresenius Kabi (perfusion et nutrition clinique), Fresenius Helios (hôpitaux et cliniques) et Fresenius Vamed (gestion des projets de réalisation et de l’activité de centres de soins).

Le groupe génère dans sa globalité un chiffre d’affaires attendu à 36 milliards d'euros cette année. Il emploie 270.000 personnes à l’échelle mondiale (Europe, Amérique du Nord, Asie-Pacifique, Amérique latine et Afrique).

Viatris: un potentiel de 30%

Le géant mondial des médicaments génériques Viatris (encore Mylan jusqu’à lundi) peut lui aussi compter sur la bienveillance des analystes. Ils sont en effet une grande majorité d’entre eux à recommander d'acheter l’action. Celle-ci est assortie d’un objectif de cours de 21,40 dollars, laissant une belle marge de progression en regard d'un dernier cours de clôture de 16,34 dollars*.

Au nom d’évocation latine, Viatris regroupe les activités récemment fusionnées de Mylan et d’Upjohn, cette ancienne division de Pfizer qui exploite ses médicaments de marque déposée et génériques.

La pharma dispose en portefeuille de médicaments mondialement connus dont l'anticholestérol Lipitor, le Viagra, l'analgésique Lyrica ou le traitement d'urgence de réactions allergiques graves EpiPen.

La société, qui vise les 19 à 20 milliards de dollars de chiffre d’affaires cette année, possède également en portefeuille le Bétadine, cet antiseptique bien connu destiné à la désinfection de la peau ou des muqueuses.

On notera que l’action du groupe domicilié dans la banlieue de Pittsburgh a souffert ces dernières années, pénalisée par un contexte de pressions politiques grandissantes aux États-Unis en faveur d’une baisse des prix des médicaments après une folle expansion.

Eli Lilly: un potentiel de 16%

L’action Eli Lilly recueille elle aussi les suffrages des stratégistes, majoritairement "acheteurs" sur la valeur qu’ils voient atteindre les 164 dollars à un horizon de douze mois (dernière clôture à 141,20 dollars)*.

Fondé au dix neuvième siècle par le colonel du même nom, pharmacien et vétéran de la guerre de Sécession, Eli Lilly est un leader mondial dans le domaine du diabète depuis 1923, date à laquelle il a commercialisé la première insuline au monde, maladie jusqu'alors mortelle.

Depuis lors, par voie d’acquisition notamment, la multinationale (présente en Belgique depuis 1969) a diversifié ses activités, et mène des recherches, développe, fabrique et commercialise des produits pharmaceutiques dans deux secteurs : les produits pharmaceutiques pour l’humain et les produits de santé animale.

Parmi ses blockbusters, le laboratoire d'Indianapolis compte le Trulicity, ce traitement contre le diabète de type 2.

Merck & Co : un potentiel de 17%

Avec un potentiel de hausse de 17% à 96,40 dollars, l'action Merck & Co complète notre classement.

Il est à noter que l'action du laboratoire pharmaceutique américain, l’un des cinq plus grands acteurs du secteur, a connu un très bon mois de novembre (jusqu’à présent). En toile de fonds: la publication fin octobre de résultats trimestriels supérieurs aux attentes.

Le géant américain, qui continue de travailler à la recherche anti-Covid 19, a aussi annoncé plus récemment le rachat de la biotech américaine VelosBio pour 2,75 milliards de dollars. Cette acquisition lui permet d’enrichir son portefeuille de produits en développement en oncologie, l'un des marchés les plus porteurs.

Calculé sur base du cours de clôture du 17 novembre, le potentiel de hausse des actions renvoie au consensus des analystes recensés par l'agence Bloomberg*.

Si l'une de ces actions vous intéresse, n'hésitez pas à nous communiquer vos ordres d'achat au +32 (0) 2 533 22 40 ou via info@goldwasserexchange.be